Page d'archive 4

KATANGA-POLITIQUE: Lors d’une interview exclusive, Moise Katumbi s’exprime!

05.jpg

Bonjour Monsieur le gouverneur. Les informations en notre possession ont fait état de votre expulsion lors d’une réunion tenue en marge de la commission mixte Afrique du Sud-RDC et du sabotage de votre micro lors de la célébration du 51ème  anniversaire de l’indépendance du pays à Lubumbashi par vos adversaires au sein de votre propre famille politique. De quoi s’agit-il exactement? Est-ce cela qui a été à l’origine de votre exil annoncé par notre journal ?

Merci beaucoup, dans tout le cas, la réunion avec le président Jacob Zuma, je n’étais pas expulsé comme les gens l’affirment. C’était le gouvernement central qui organisait cette réunion avec le Président de la République.

On avait laissé les experts et le gouvernement central continuer les travaux. Quant au 30 juin, c’est vrai qu’il y a eu un problème avec le micro. Il y a eu un retour du son. A ce niveau, je crois que les techniciens de la présidence doivent faire très attention et doivent bien faire leur travail. Parce que mon message était inaudible.

Heureusement, les enregistrements de-la version qui «est pas passée par le micro existent. Ce n’est pas qu’à moi cela est arrivé. Les gouverneurs Trésor Kapuku et André Kimbuta ont connu le même problème. Le ministre national des Infrastructures m’a dit qu’il a aussi une fois connu ce genre de désagrément. Il y a donc problème quelque part. Ces problèmes techniques doivent être réglés.

Et à propos de votre exil?

Non. Vous savez, autrefois, j’ai été en exil  de 1998 en 2003. Quand j’étais en exil, je n’étais pas rebelle. Mais c’était toujours à causé des mensonges de mes propres frères Katangais qui m’accusaient d’appuyer la rébellion. Ce sont des gens qui ne veulent pas que Moïse Katumbi fasse du bien. Ce ne sont pas les Congolais en général car j’ai des bons rapports avec tous mes frères Congolais. Mais j’ai plutôt des problèmes en particulier avec quelques politiciens katangais jaloux et sans envergure, qui ont échoué.

Ils ont fait la politique au Katanga où ils ont échoué. Pour couvrir leur opprobre et extérioriser leur haine, ils- cherchent à faire échouer Moïse. Ils ont oublié que chacun a son étoile. Je remercie le bon Dieu. Je suis chrétien, je prie chaque matin avant d’aller au travail. Que le bon Dieu me donne le courage comme il avait donné au Roi Salomon la sagesse de diriger son peuple. S’ils ont échoué, ce n’est pas de ma faute. Au contraire, ils doivent prier pour demander de revenir un jour aux affaires. Ces individus qui ont échoué n’ont même pas une hase. Je doute qu’ ils soient votés par leurs propres épouses.

Vous voulez dire que l’idée d’aller en exil ne vous a jamais traversé la tête, alors comment expliquer que les membres de votre famille et vos plus proches collaborateurs ont quitté le pays au même moment que vous allant dans tous les sens et sont rentrés au même moment dans la précipitation?

Non, tous les autres ne sont pas revenus. Si j’étais parti en exil, mes deux enfants ne seraient pas restés ici au Katanga. Vous savez, ma famille vit dans la discrétion. Les gens ne voient presque pas les membres de ma famille. Ces derniers ne sont pas de la race de ceux qui sillonnent les bureaux pour tracasser les autres, chercher de l’argent pour s’enrichir facilement. Personne n’a déjà vu mon épouse dans un bureau, ici ou ailleurs, en train de rançonner les autres. Je le dis et je répète, même quand je vais quitter la politique, je n’ai pas l’intention d’aller vivre en exil. Le Congo appartient à tous les Congolais. Il n’y a pas des super Congolais dans notre pays, nous tous sommes sur le même pied d’égalité.

Vous faites, semble-t-il, objet de nombreuses accusations notamment de fraude douanière ou à propos des ambitions que vous nourririez pour briguer la présidentielle en novembre 2011 contre Kabila… Pendant que vous continuez à confirmer votre retrait de la vie politique à l’issue de votre mandat actuel à la tête du Katanga. Comment vous-vous sentez dans votre peau ?

Je commence par la fraude douanière. Lorsque je suis arrivé à la tête de la province, le Katanga versait au trésor public USD 1,2 million chaque mois. Aujourd’hui, on st à au moins USD 25 millions pour la même durée. Où est-ce qu’il y a eu fraude? Au moment où je suis gouverneur ou lorsque je n’y étais pas encore? A supposer que c’est ma famille qui est à l’origine de la fraude, c’est quand même illogique que les douaniers que je coince chaque jour puissent se montrer complaisants vis-à-vis d’elle au détriment de la douane. Cette même douane perdait plus au moins USD 23 millions avant mon avènement. Il y a des lettres que nous avons écrites avec mon épouse et le DG Rugwiza de la douane a reçu ampliation. Je disais en substance que je ne veux pas du trafic d’influence. Parce qu’en Afrique il y a un problème: quand votre frère ou votre oncle est gouverneur, on croit que tout le monde dans la famille est gouverneur. Quand votre frère est, chef de l’Etat, vous croyez que vous devenez aussi chef de l’Etat. Non, l’appareil de l’Etat doit fonctionner. C’est pour cela que j’ai écrit à tous les services pour leur dire que je mettais en garde quiconque userait du trafic d’influence. C’est pourquoi les recettes ont augmenté au Katanga.

Et si vous poser la question au Directeur de la douane, aucun jour un membre de ma famille s’est livré au trafic d’influence. Un membre de ma famille qui va faire le trafic d’influence au niveau de la frontière, sa place est en prison. Le chef de l’Etat l’avait dit. Si les membres de ma famille m’aiment, ils ne doivent pas faire ce qui est contraire à ma philosophie. Aujourd’hui le président Moubarak est en train d’être jugé, je ne veux pas être jugé quand je serais parti du gouvernorat de la province. Qui pouvait imaginer que Moubarak serait jugé un jour? Et moi un simple gouverneur, j ‘assume aujourd’hui une fonction politique et le jour où je quitte cette fonction, je redeviens un simple citoyen. Tout est donc clair. Vous pouvez aller vous-même au niveau de la douane ou partout ailleurs, vous êtes libre de vérifier les recettes. Mais il y a aussi des jaloux qui ne dorment pas. J’ai connu combien de missions d’audit? On m’a accusé de ne pas payer le péage. C’est de bobards. La vérité est que j’ai trouvé le Katanga avec USD 20 millions comme contribution annuelle au trésor public. Aujourd’hui, la province contribue à hauteur de USD 600 millions par an. Peut-on constater que c’est nous qui fraudons avec nos réalisations de USD 600 millions comme contribution au trésor public ou les fraudeurs ne sont-ils pas ceux qui ne faisaient que USD 20 millions? La question reste posée. Je demanderais à la population elle-même de juger.

Et  par rapport à vos ambitions présidentielles contre Kabila, qu’en est-il au juste?

Vous savez, dans ma vie, j’ai toujours été un électron libre. Un homme libre. Si je voulais briguer le poste de président de la République, j’allais le déclarer librement. Personne ne m’en empêcherait parce que je suis Congolais comme tout le monde. Mais, je l’ai dit tout au début. Aujourd’hui nombreux dans ma famille politique sont malades, déboussolés. Certains vont bientôt piquer de crise cardiaque, car la liste des candidats présidents de la République sera dévoilée dans les tout prochains jours et ils n’y trouveront point le nom d’un candidat nommé Katumbi. Leur business qui consistait à dire au Président de la République que Katumbi est son adversaire tourne court. J’ai cependant une base et quelque chose à apporter au PPRD, à la famille politique. Les gens qui n’ont rien, passés maîtres dans  des accusations, travaillent à envenimer les relations au sein de notre camp politique.

Je les mets au défi de nous montrer leur base politique, sinon ils n’auront plus de place dans notre camp politique. Nous ne pouvons plus accepter les choses de ce genre, sinon l’intolérance va continuer. Les gens voulaient constituer des barrières entre le Président de la République et ses bons éléments. Il faudrait savoir qu’il y a beaucoup de jaloux quand vous réussissez. Même vous journaliste, quand, vous progressez avec votre journal, il y a des membres dans votre propre corporation ou dans votre famille biologique qui ne sont pas contents de vous. A combien plus forte raison dans le champ politique où il n’y a pas de morale? Certains, pour avoir un peu de moyens ou avoir des frais de mission pour sillonner le Katanga, recourent au mensonge accusant Moïse Katumbi de vouloir briguer la présidence de la République. Si j’étais candidat, j’allais le dire.

Vous quittez la politique définitivement en même temps vous voulez continuer à servir Kabila. N’est-ce pas contradictoire?

Je dis que j’allais faire la campagne du chef et j’allais le soutenir. Je l’avais promis dès le début. Je voudrais que tous ceux qui m’accusent auprès du chef viennent battre campagne ici au Katanga, qu’ils viennent prouver qu’ils ont une base ici au Katanga. La vérité est têtue, c’est question de temps.

Le bat chauve va donc prendre fin. Quel est l’état actuel de vos relations avec le chef de l’Etat ?

Nous avons de très bonnes relations avec lé chef de l’Etat, les gens croient que Moïse Katumbi et le président Joseph Kabila vivent comme chien et chat. Il y a cependant beaucoup d’intoxication. Je parle de temps en temps avec le chef de l’Etat. Ce que les gens ignorent, le chef de l’Etat connaît toutes ses brebis. Il y a des brebis qui sont spécialistes en mensonges. Quand une de ces brebis rentre dans le bureau du Chef, en le voyant venir, celui-ci se pose certainement la question «que va-t-il encore inventer, celui-là?» On n’y peut rien. C’est un chef,’ il” doit écouter tout le monde: et les malades mentaux et les voleurs et les assassins -rires-, il doit écouter tout le monde.

Etes-vous disposé à accepter le poste de directeur national de campagne du chef de l’Etat?

Je ne peux pas le confirmer parce que, jusqu’aujourd’hui, je n’ai jamais été contacté pour assumer une telle fonction. Par ailleurs, il y a la discipline du parti qu’il faut respecter. Je suis membre du PPRD. Et depuis un certain temps tous les gouverneurs du PPRD sont des présidents de l’interfédéral du parti dans les provinces qu’ils dirigent. Moi y compris. J’avais promis que j’allais faire la campagne du chef de l’Etat, mais nous attendons. Vous savez, ceux qui racontait que j’étais candidat président de la République, s’ils étaient à la place d’Einstein, ils le seraient bien dans le mensonge. Ils sont maintenant dans leur propre laboratoire, dans leurs bunkers en train de mitonner un nouveau mensonge, pour alimenter l’après-élection contre moi. Pour eux, maintenant que Moïse Katumbi n’est pas candidat. il faut imaginer un nouveau poison pour le détruire. C’est tout ce qu’ils savent faire. Ils peuvent même avoir des doctorats en mensonge. J’attends la campagne pour citer les noms de ces voyous.

La construction de la Cité de la Luano aurait été bloquée par ces mêmes voyous comme vous les traitez parce que certaines sources font également état de la destruction imminente de la plage aménagée à côté de l’Hôtel Karavia? De quoi s’agit-il au juste?

Ce sont les ‘ennemis du progrès. Le projet Grand Luano devait commencer il y a bien longtemps. Nous avons même eu une garantie bancaire de  2 milliards $ USD. Deux milliards, ça allait changer beaucoup de choses dans la ville de Lubumbashi. Il y avait des grandes banques derrière quand le cuivre a connu le boom sur le marché international. Ces gens-là, ces ennemis du progrès, ils existent. Ecoutez, si vous n’avez rien fait dans voire y je à part la carrière politique, vous ne ferez plus rien et vous ne pouvez plus réfléchir au-delà de ce monde. On n’est occupé qu’à protéger le fauteuil au détriment de l’intérêt général. Ce projet a été suspendu plusieurs fois, la plage également. S’ils veulent raser qu’ils viennent raser. Mais, ils vont s’expliquer auprès de la population congolaise, ce n’est pas seulement la population katangaise. Vous venez de Kinshasa, je crois que vous avez déjà été à la plage, c’est un progrès. Avant de la construire, j’ai obtenu l’aval du chef de l’Etat. Pour commencer, c’est d’abord le terrain de l’Etat, en tant que gouverneur j’avais droit de lotir et le lac là n’existait plus, il n’y avait plus rien. Il y a des gens de cet acabit qui n’ont pour progrès que de s’acheter des chaussures en crocodile et d’aller voir les copines du 1er au 30, c’est ça leur progrès. Pour, moi, le progrès, c’est que le pays aille de l’avant. De toutes les façons, la plage est là, il y a tous les documents, tout a été fait en bonne et due forme. C’est le progrès de la ville de Lubumbashi. Il nous, aide aujourd’hui à beaucoup d’égards. Il y a eu même des missions des agents de la Justice envoyés en coulisse à partir de Kinshasa. Ces derniers se sont demandé ce qu’ils venaient faire. Leur préoccupation était de savoir pourquoi et sur quoi on les envoie enquêter pendant qu’on est cri train de construire. Pourquoi on n’envoie pas enquêter sur les terrains où les projets n’ont jamais commencé’?

Etienne Tshisekedi, leader du parti politique UDPS et concurrent de Kabila à l’élection présidentielle, a récolté, un franc succès sur le sol katangais, vous y êtes pour, quelque chose, vous vous, êtes impliqué personnellement pour qu’il n’y ait pas des troubles. Ne craignez-vous pas une diabolisation de la part de mêmes adversaires au sein de votre famille politique qui risquent de vous accuser d’avoir fait la part belle à un adversaire du candidat que vous soutenez ?

Non vous savez, je suis gouverneur de tout le monde. Je n’ai fait que mon devoir. Je le ferais pour tous les politiciens de la MP ou de l’Opposition en visite officielle au Katanga. Le président Tshisekedi est le président de l’UDPS, il est de l’Opposition. Pour que le pays tourne et notre démocratie se crédibilise, il faut qu’il y ait aussi une opposition, il faudrait accepter l’opposition Si vous n’acceptez pas l’opposition, vous n’acceptez pas non plus la bonne gouvernance. J’ai demandé au peuple congolais, aux Katangais, à tous les Congolais qui sont au Katanga, même vous qui êtes venu de Kinshasa, une fois que vous foulez vos pieds au Katanga, vous êtes automatiquement Katangais. J’avais demandé à tout le monde à éviter les incidents. Je n’ai fait que mon devoir. J’ai le devoir de protéger tous les politiciens qui viendront. C’est vrai, certains dans ma famille politique m’accusent déjà, que j’ai fait un pacte avec Etienne Tshisekedi. Si cela est vrai, qu’ils aillent aussi faire le pacte avec le diable. Quoi qu’ils disent, je reçois paradoxalement même des gens qui m’attaquent personnellement, qui m’injurient chaque jour. C’est le rôle d’un gouverneur que d’assurer la sécurité de ceux qui séjournent dans sa province. Pour votre information, le chef de l’Etat m’avait aussi appelé personnellement pour m’instruire à ce sujet parce qu’il ne voulait pas entendre parler des incidents, parce qu’il tient aux élections libres et démocratiques. Ça a dérouté les spécialistes en commérages qui ne partagent pas la même philosophie que mon chef. Pour ma part, je considère que tous les opposants qui viennent au Katanga sont chez eux. Ils sont congolais. Figurez-vous que Tshisekedi arrive au Katanga et est accueilli par les pierres, la conséquence serait que les autres politiciens du Katanga et de Kinshasa ou d’une autre province qui, iraient dans les deux Kasaï ramassent eux aussi les pierres. Ça sera vice-versa. C’est quel Etal on aura, un Etat des pierres? Je crois que ce que nous donnons ici est une vraie leçon de tolérance, leçon de démocratie. Nous disons : la politique on la fait, mais nous Congolais, nous devons d’abord protéger l’intérêt du pays et celui de son peuple. Tel est de l’opposition, je suis de la Majorité présidentielle, je le respecte et il doit aussi me respecter. Je dis à tous mes frères Congolais que la haine n’a pas sa place dans la politique. Si les membres de la MP ou du PPRD vont dans les deux Kasaï, qu’on les laisse tranquille, qu’ils prouvent leur popularité et le pays va progresser. Envoyer les gens lapider les autres, les adversaires, c’est du banditisme. Si nous voulons vraiment le progrès de notre peuple, travaillons la main dans la main. Elire un chef de l’Etat, c’est une journée et la proclamation se déroule pendant quelques secondes. Le nom du nouveau chef de l’Etat sera cité et, après, la vie va continuer. On peut gagner les élections comme on peut aussi les perdre. Moi, je suis là pour sécuriser tout le monde.

Vous filez donc un parfait amour avec le chef de l’Etat, vous venez de le dire et vous ajoutez que vous voulez abandonner la politique. L’opinion se souviendra qu’en 2006 vous avez, battu le record des suffrages, plus de 100.000 voix aux législatives et vous avez permis à de nombreux postulants sur la liste du PPRD de se faire élire grâce à la redistribution de vos voix. Ne craignez-vous pas que ces voix puissent se volatiliser au profit de l’opposition qui risque d’enregistrer une majorité au Parlement au détriment du même Kabila que vous prétendez soutenir ?

Non ce n’est pas ça. Je suis conscient que nous avons fait beaucoup de choses au Katanga, beaucoup de choses un peu partout sur l’étendue de la province. Nous l’avons fait en tant que gouvernement et en plus le gouvernement n’est pas seulement la Majorité présidentielle. Le gouvernement, c’est aussi l’Opposition. Sans l’opposition, le pouvoir ne peut pas travailler correctement. Car parfois nous nous disions que si on ne fait pas mieux, l’opposition va nous critiquer. Ce qui est une bonne chose pour le pays. Depuis trois ans, j’ai annoncé que je n’allais plus me représenter. La première année de mon mandat en tant que gouverneur, j’étais interviewé par la journaliste Chantal Kanyimbo de la RTNC, c’était ici dans ma maison et même AfricaNews m’a aussi interviewé en 2008. Mais pourquoi quand l’époque, les gens n’ont pas spéculé comme ils le font actuellement? D’aucuns m’ont traité de tous les noms d’oiseaux, ils m’ont humilié. C’est leur façon de voir les choses. La seule réponse est que je me retire. Je leur laisse la place.

La rétrocession de 40% a soulevé une vive controverse tout au long de ce mandat. Peut-on dire aujourd’hui qu’un compromis a finalement été trouvé, lequel ?

Il n’y a pas eu de compromis avec le gouvernement central. II n’y a pas eu de 40% parce qu’il y avait l’échéance du Point d’achèvement -NDLR : de l’Initiative pays pauvres très endettés. On espérait qu’après avoir rempli cette condition, les 40% allaient être rétrocédés. Cela n’a pas été possible, le gouvernement ayant trop de problèmes à régler. Je demande plutôt au gouvernement de revoir la rétrocession parce que le peu que nous recevons ne nous sert que comme frais de fonctionnement. Il est impossible de développer la province avec les frais de fonctionnement. Que le gouvernement central fasse des efforts. Parfois on condamne les gouverneurs d’autres provinces de n’avoir pas réalisé telle ou telle performance, mais il faut aussi voir ce que Kinshasa rétrocède aux provinces.C’est insignifiant.

Votre volonté d’abandonner la politique est irréversible à cause notamment du traitement injuste que vous infligent vos partenaires politiques. Avant vous, il y a eu plusieurs gouverneurs qui ont du mal à réaliser les performances que vous avez accomplies jusque-là. Quelle chance vous donnez à celui qui va vous remplacer?

Qui m’avait donné la chance quand je commençais? Personne. Je ne peux pas juger les autres qui vont venir, ils seront jugés par la population. Au contraire, je serais content de partir sans laisser une dette au gouvernorat. J’ai acheté beaucoup de choses, des machines… Je me bats pour tout apurer sans laisser une dette derrière moi. Et si le prochain gouverneur veut demander quelques conseils, je peux et je vais lui en prodiguer. Mais, s’il veut jouer au savant, il l’apprendra à ses dépens. Quant à moi, je ne peux qu’accepter celui qui me succédera comme gouverneur. Je ne serai même pas député, je serai un homme libre comme vous, je vais faire mes affaires à côté. Donc, je serai un citoyen libre. Il faut que les gens sachent que l’on ne peut pas rester éternellement en politique. On doit savoir quitter. Mandela est parti.

Aujourd’hui, il est la fierté en Afrique et dans le monde entier. Ce sont des leçons qu’on nous donne. Savez- vous que même la Bible et le Coran nous prescrivent des instructions. Ce sont les instructions de Dieu. Qui doit les appliquer? C’est nous. Aussi longtemps que nous sommes sur cette terre des hommes, nous devons appliquer ces instructions pour faire du bien à nos frères.

Pour terminer, ma dernière préoccupation concerne les élections à venir. Surtout l’élection présidentielle. Vous savez, dans la vie, surtout la vie politique, il y a toujours un gagnant et un perdant. Même au foot, il y a toujours un gagnant et Un perdant. Ça arrive aussi dans un mariage. Tout ça, ce sont les instructions du Seigneur.

Il faudrait qu’on sache se comprendre et se comporter. C’est important. Nous devons cultiver l’amour du prochain. Sans cela, nous risquons de connaître un grand déluge après les élections. Les gens doivent accepter les résultats. Malheureusement en Afrique la majorité des candidats qui perdent les élections ne veulent jamais accepter cette réalité. On nous -NDLR : TP Mazembe- a disqualifié à la Champion’s League, nous n’avons pas perdu sur le terrain, est-ce qu’on nous a vu commencer la guerre? Chaque chose a son temps et il y a une raison pour chaque chose. Je crois que ce que nous devons faire, c’est aimer notre pays et non s’aimer soi- même. Parce que notre pays regorge du miel. Mais, au lieu de travailler certains d’entre nous préfèrent verser dans le gaspillage. Et quand vous brûlez le miel, il est difficile d’en tirer profit. Au Congo, il y a du miel pour tout le monde, c’est à nous de travailler pour protéger ce que le Seigneur nous a donné. Survolez les autres pays africains, vous ne rencontrerez pas de forêt, pas d’eau…, mais nous avons tout ça. Dieu nous a tout donné. Si nous n’aimons pas notre pays, nous n’aimons pas ce que le Seigneur nous, a donné.

Source:direct.cd

Economie: l’exportation des mitrailles divise le gouvernement central et la province du Katanga

jopict088.jpg

Le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi avait interdit l’exportation des mitrailles depuis samedi 21 juillet 2007, suite aux vols des produits cuivreux. Selon Moïse Katumbi, ces vols auraient pris des proportions inquiétantes dans sa province. 4 ans après, la question est à la base d’une discussion entre le ministère de l’Industrie et la province du Katanga.

Vendredi 5 août, une délégation venue de Kinshasa, a annoncé la décision prise par le ministère de l’Industrie, autorisant l’exportation des mitrailles de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC), dans le cadre d’un partenariat entre cette société nationale et une entreprise Coréenne. Mais le gouvernement provincial s’y oppose.

Pour la province, l’exportation des mitraille a été à la base du pillage de certaines entreprises telles que la Gécamines, voire la SNCC, vers les années 1990.Revenir à cette activité, c’est favoriser le vol massif  des câbles électriques, ajoutent les sources provinciales.Les mêmes sources précisent que les entreprises Sotrafer et Congo Steel de Lubumbashi recyclent les mitrailles.Le ministère provincial de l’Industrie promet de mettre sur place une  commission, afin d’étudier si les deux entreprises sont en mesure ou non de travailler les mitrailles de la SNCC.

La Fédération des entreprises du Congo (FEC)/Katanga soutient le point de vue du ministère provincial de l’Industrie, appuyant que les deux entreprises de Lubumbashi fonctionnent difficilement, faute des matières premières.Pour sa part, le secrétaire général au ministère de l’Industrie a promis de faire rapport à sa hiérarchie.

Source:Radiookapi.net

JUSTICE-RDC: 972 nouveaux magistrats nommés dont KAMONA KALENGE !

magistratscongolaisbon.jpg

Le président de la république a nommé 972 nouveaux magistrats pour un deuxième lot des magistrats de la tolérance zéro. En voici la teneur; ORDONNANCE D’ORGANISATION JUDICIAIRE N° 11/051 DU 20 JUILLET 2011 PORTANT NOMINATION DES MAGISTRATS CIVILS DU MINISTERE PUBLIC
Le Président de la République,
Vu la Constitution de la République Démocratique du Congo telle que modifiée par la loi n° 11/002 du 20 janvier 2011 portant révision de certains articles de la Constitution de la République Démocratique du Congo du 18 février 2006, spécialement en ses articles 69,82 et 233 ; Vu l’Ordonnance –Loi n° 82/020 du 31 mars 1982 portant Code de l’Organisation et de la Compétence judiciaires, spécialement en ses articles 2 et 16 ; Vu la Loi Organique n° 06/020 du 10 octobre 2006 portant statut des Magistrats, spécialement en ses articles 1, 2 et 4 ; Vu la Loi Organique n° 08/013 du 05 août 2008 portant Organisation et Fonctionnement du Conseil Supérieur de la Magistrature, spécialement en ses articles 1, 7 et 17 alinéa 1er ; Vu les dossiers personnes des concernés dont les noms cidessous  ; Vu la nécessité et l’urgence ; Sur proposition du Conseil Supérieur de la Magistrature ;

ORDONNE :

Article 1er : sont nommés Magistrats du Ministère Public, au grade de Substitut du Procureur de la République, les personnes dont les noms suivent :

01 ABELI LONALE 02 ABUBAKARI OLIMBA Gilbert 03 ABUKU MABONDO 04 ADOULA KATAKO 05 ADUBANGO CWINYA 06 AKAYA OMONDJO DIHEI-E 07 AMOURI KITENGE Emmanuel 08 ANBOU EBULA Roger 09 ASSANI BALIKWISHA 10 ASSANI KASIMU 11 ASSANI KIZOMBO Jean de Dieu 12 ASSUMANI YEMBA Tina 13 BADIBANGA KABALA 14 BAHATI MUBALANDA 15 BAKAFOELA BOLETE 16 BAKATUBIA KALOMBO 17 BAKENGE MUAMBA 18 BAKOLE KANKU 19 BAKUALUFU KABASU ANGANI 20 BALEKUKAYI TSHALA 21 BALINGA MIYANGA 22 BAMUKIRA MBURMBEY 23 BANKUMUNA KASONGO Yolande 24 BANZA MANDE Antoine 25 BAPU KASONGO 26 BASEME ZABONA 27 BASENGI LUMANGA 28 BAUTA ESKOLA 29 BAVUAMINA KINAVOIDI 30 BELE BOLABOTO 31 BELESI MABALA 32 BELLA LUAMBA 33 BETOKONAYI TSHISALAYI

34 BEYA TSHIMANGA 35 BIBOMBA TSHITUKA 36 BIKUNDA MUYOMBO 37 BILOMBO NTADUE 38 BILETSHI MWANZA 39 BIRINDWA NTAGEGWA 40 BISIMWA RUDAHYA 41 BITEMA TSHIPAMBA 42 BITUPAMBA ILUNGA 43 BIWATA NSWALA Junior 44 BOJABWA DJEK Junior 45 BOKANGA FURAHA 46 BOKANGA MASUDI BORA 47 BOKETSHU BOYOKO 48 BOKONDA BASELE Williams 49 BOLOKO KIVUNZA 50 BOLUE UONDO LEROI 51 BONGANDA WAMPNI 52 BONGELI BETIO 53 BONGELI BABONGA 54 BONGO PASI KUMBI 55 BONYOMA BOSESIO 56 BADIBANGA NTUMBA 57 BAKUIKILA TUSEVO 58 BALINGI MIYANGA 59 BOOTO LOFEMA 60 BOSHABO BOPE 61 BOTENDI MILONGO 62 BOTSILI LOKESA 63 BUBAMA MBULU 64 BUBOBUBO BIGANANAGA Patrick 65 BUKASA MUTOMBO 66 BULA BANGANI RENDIT Junior 67 BULANDA NSENGA 68 BULANGA MWANA KAHAMBO 69 BUSHILA NDASELE 70 BUYUNI KABALA Wa TENGA 71 BWANANDOGO ASSANI

72 CIBOMBO MULUME 73 CYALA NYANGUGUILA 74 DEYANGAGO SIDO Claude 75 DHEKANA TS’RBA 76 DIAMBA YABILI 77 DIANGU MPOYI 78 DIKETE KOYAMONDJA 79 DIKU DIMAYINGA 80 DIKUANGA MASUMU 81 DIMUENA TSHIEBE 82 DINANGA MBIKAYI 83 DINGANGA BUKAKA 84 DJONGA KASENDO 85 DONDA WALE 86 EBONDO ELUMBA 87 EDJI OLONGO 88 EKEMBA BOLEWA 89 EKONDO LONYEKE 90 EKUMBAKI LOKUNDA 91 ELUMBU ELUMBA Freddy 92 EMEDI AMURI 93 EMPANKO WEMBIA 94 ENOKA IKOKO 95 ESAO BOSOMANDJOKU 96 ETENY LOSECKE 97 EYENGA BONDJALE 98 FABU KAMBEKE 99 FAINA SINA NDUNDU 100 FAMA LOKOTO 101 FATUMA NDJOLOKO 102 FRITI MUKIAMPAY 103 FUNDU AKOKOLA 104 FURAHA FUNDI 105 FWANIKISA NTOKOSI 106 GASI LEKURU Godelieve 107 GUPA MATOLU 108 IBANDA MUZANGA Esther

109 IBANGU CHELAY 110 IFETE BOKUMBE 111 IKOBIA AMINIYA 112 IKOBIA BAHATI 113 ILANGA MAMBU 114 ILONGA NTETE 115 ILUKU SOMI NA MPELA 116 ILUNGA BUKASA 117 ILUNGA KAKENKE 118 ILUNGA KALENDA Placide 119 ILUNGA KALUMBA André 120 ILUNGA MBAYO Alice 121 ILUNGA MUSASA Paul 122 ILUNGA MWAMBA 123 ILUNGA MWEPU 124 ILUNGA NGANDU 125 ILUNGA NGOY MULUME 126 ILUNGA NKOKESHA 127 ILUNGA NKOLAYI MUBIAYI 128 ILUNGA TSHIBANGU 129 INGWALA BONTOMO 130 INKIER WA DIAWA 131 IPONGO MUNDUNGU Flory 132 ISANGA MUTUNWA 133 ISHAKU LUENDJOKO 134 ISSA KARUNGU 135 ISSAKO YEME Alain 136 IYOLO BOBWA 137 KABALA LUTANGAZI Alain 138 KABALU MUTOMBO 139 KABAMBA BILUMBU 140 KABAMBA KAYEMBE 141 KABAMBA MAMBA 142 KABAMBA MANZANZA 143 KABAMBA MUWAO LUBOYA 144 KABAMBA NDOKO 145 KABAMBA RIZIZI

146 KABAMBA WA KABAMBA 147 KABANGA KABANGA 148 KABANGA KABULA 149 KABANGE NUMBI 150 KABASELE MALUMBA 151 KABAYA KAYAMABE 152 KABEDI TAMBWE 153 KABEMBE KATAYI 154 KABENGELE DIBUE 155 KABENGELE MBO 156 KABEYA KASWABANGA 157 KABEYA NTUMBA 158 KABEYA TSHINGOLOKA 159 KABILA KACHOMA 160 KABINGA MUKANKU 161 KABISA RAGUHA 162 KABOBO ILUNGA 163 KABONGI MUGILEGILE GERAD 164 KABONGO BANTU Georges 165 KABONGO KANINDA 166 KABONVE LUMBU 167 KABUKA MATUNGU 168 KABULU MUTEBA 169 KABUMBU MUBEYA 170 KABUMBU NSONGA 171 KABUNGAMA KABEYA 172 KABUNSANTI MASSU ALAIS 173 KABUYA KAYEYE 174 KABUYA TSHIBANGU 175 KABUYA WA KABUYA 176 KABWANG-A TAMBWE 177 KABWE WA KABWE 178 KABWIKA MWELA Alexis 179 KABWITA NAWEJI 180 KADHIMASHI DIATA 181 KADIAMBU NKASHAMA 182 KADIEBE MUBENGA Romain

183 KADIMA KALENDA 184 KAFUTSHI MIKHALE 185 KAHIMA LWIRUNGU 186 KAHITA NGOMBE 187 KAHONGO MUGALU Fanny 188 KAHUDI LUTCHUMBA 189 KAITE ALUBU 190 KAKUDJI MIZANZIKO 191 KAKUDJI NKULU Didier 192 KAKULE MAKASI 193 KAKULE MASTAKI 194 KALALA KABONGO Emmanuel 195 KALALA NTUMBA 196 KALAMBAYI TSHILUNGA 197 KALEKPE MBANGU 198 KALENG KAYIJ 199 KALENGA MWAMBA 200 KALENGA MBUYANGANDU 201 KALENGA MPIANA 202 KALOMBA KUPA KUPANGA 203 KALOMBO KABANGU Joseph 204 KALOMO KISENGA 205 KALONDA BINUMBI 206 KALONDA EYA KALONDA 207 KALONDA KAMBALA 208 KALU MATONDO 209 KALU MWANDA MADILU 210 KALUNGA ASSANI 211 KALUNGA SHABUYI 212 KAMALEBO ANDJELANI 213 KAMANGO ALIMA 214 KAMANGO TABU 215 KAMBERE MANGANO 216 KAMBIDIBUA MUKAYA 217 KAMBWA MULEBA Crispin 218 KAMITSHIM A KYEND Julie 219 KAMONA KALENGE

220 KAMONA KESHI 221 KAMUENA KABELU 222 KAMUHA VINGI 223 KANANDA MARIAMU 224 KANANE KABECI 225 KANDUKI LWAZO 226 KANGA TEMBE 227 KANGUDI MUMONAMALU 228 KANGUDIA MBAYI 229 KANGUMBA MASUMBUKO 230 KANIKA MULONZO 231 KANIKI TATA 232 KANKOLONGO KANIKI 233 KANKOLONGO MUAMBA 234 KANKONDE MUKENDI 235 KANKONDE NETUPETE Léon 236 KANKONDE NTUMBA 237 KANKU KABANGA NOELLA 238 KANKU TSHIAMALA 239 KANSANGE MAZAMBI 240 KANYEMBA MUKONKOLE 241 KANYIKI KAMBA 242 KANYINDA MUZUNGU 243 KANYINDA TSHIMANGA 244 KANZA ANDIA 245 KANZA MAVITIDI 246 KAOMA CHAMA 247 KAPAY NZABIDI 248 KAPEMB RIY 249 KAPENZE MUNIANGA 250 KAPEPULA KAPEPULA 251 KAPÏAMBA NYEMBO Marie 252 KAPINGA MBUYI Fidèle 253 KAPITA MEHALI Sandra 254 KAPITA SUKAMI 255 KAPITA TSHIBUYI 256 KAPUAPUA KADANGA

257 KAPUMBA KASHALA 258 KAPUTU KAPUTU 259 KARUM TSHIYONGO 260 KASEMBE ANTUL 261 KASENDUE LUKUSHA 262 KASHAMA ORIPALE 263 KASHOSHO MIPANGU 264 KASHUNGA FATUMA 265 KASONDA KIBANGULA 266 KASONDE MWENDA 267 KASONGA JIBIKILAY 268 KASONGO BEYA 269 KASONGO BINGONGO 270 KASONGO IBENI 271 KASONGO KAMBALA 272 KASONGO KINGOMBE 273 KASONGO MBUYU 274 KASONGO MUTERA 275 KASONGO MUTWALE Christian 276 KASONGO NKANKA Emery 277 KASONGO SHAKO 278 KASONGO TSHIBAMBA 279 KASONGO YUMA 280 KASONGO WA KALENGA 281 KASSEMBE NGE 282 KASUNZU FIKIRI 283 KATALAY OSUR 284 KATALAYI KATALAYI 285 KATANGA ILUNGA 286 KATCHOKO LUBOBO 287 KATEBA BITANGILAYI 288 KATENDA BULEMBA 289 KATENDE NTUMBA Aristote 290 KATENDE KABANGU 291 KATSHINA BASADI KAYI 292 KAUBA GAGE 293 KAWAYA MODESTE BAKAJIKA

294 KAWENDE LODIA 295 KAYANGA TSHIMANGA 296 KAYEMBE KALONDA 297 KAYOMBO NGOIE Marie Claire 298 KAYOMBO TSHIPAMBA 299 KAYUMBA SUNGULA 300 KAZADI – A – MULAJ 301 KAZADI DILUBA 302 KAZADI KABIMA 303 KAZADI MUSAU Djodjo 304 KAZADI MUTSHIMBA 305 KAZADI MUYODI 306 KAZADI NDAYE 307 KENDA KAMUYENGA 308 KETA KABUE 309 KETOKA LOOLA SENGA 310 KIALA KIMIRI ZIZI 311 KIALULENDO LINDEZA 312 KIANGUDI BUTSHILA 313 KIANZA WITANDAY 314 KIBALA NKULA 315 KIBAMBI LUBANDA 316 KIBINGILA MUTABI 317 KIBONGE MALONGA 318 KIBUNDILA MULIMBILWA Symphorien 319 KIERE MUSEKE DELLY 320 KIFUEMBE CARINE 321 KIKHAYA KIKHAYA Simon 322 KIKONGA SWANIA 323 KIKUNI BILENDO 324 KIKUNI BWANGABO 325 KIKUNI MUZOMBANI 326 KILIMUNDA BALIMUACHA 327 KILONGONZI MUJAMBI 328 KILOSHO KIMPUTU 329 KILUBA WA MWAMBA 330 KILUMBU KAYEYE

331 KIMA NGAMAYAMA 332 KIMBENGE KATUNDA 333 KIMBENI MAKOLA 334 KIMBENI MUGANGU 335 KIMBULUNGA KASELE LAMBERY 336 KINFUMU NDUMU 337 KINGOMBE MUBAYA Paul 338 KINIAMA KANGA 339 KIPULU MBWITI 340 KIPUPO LUMEMBE 341 KISANTU MAMBOTE 342 KISHIBA MWENDA Dominique 343 KISUBI BANTUIKOKO 344 KITEMONA KIBUILA 345 KITENGE LOBABA 346 KITENGE MBIKAYI 347 KITWA KALENGA Mathieu 348 KIWELE NGIMOLO 349 KIYEYE NANKAY 350 KOLA KAGALO 351 KONGO LOBO 352 KONGOLO MILAMBO 353 KONI LUKUNKU 354 KOTONKO LUSEBA 355 KPANDA NKAKOTO 356 KUMBU ZAKALA MAXIE 357 KUNDA KATAMBA 358 KUNDA MWILA 359 KWEMBE NYIM 360 KWETE KWETE NTSHIOKO 361 KWETE DIBA 362 KWETE MUSUNGAYI Serge 363 KYALU BANZA 364 KYANSA MUTEMBO 365 KYONI NDAI 366 KYUNGU MAKI 367 LABA DIANYAMA 368 LABAMA OLUKELIYO

369 LAMBA LAMBA MILANGA 370 LANDA NDAYA 371 LATSHU MURA 372 LIAMBA MUGOMBE 373 LIBOKO LANDO 374 LIMONGO SIKELE 375 LINDJANDJA LIFETY 376 LITALE BAELONGANI 377 LOBINO NDEKANSE 378 LOBOMA MBOYO 379 LOKITA BILINGA 380 LOKOTSHU OMOKOKA 381 LOMAMI TAMBASHE Josué 382 LOMENGE LALOMENGE 383 LONGELA SIM MAKUSUNA 384 LONGENDJA ELAMBO 385 LONGOMO MPUTSU 386 LONYEKA EKOFO 387 LOPO LOMANGI 388 LUABEYA LUMBA 389 LUANDA SHUMO 390 LUBAKI MASAKA 391 LUBAKI MPADI 392 LUBAMBA KOMBA 393 LUBAMBA MIKUKAKU 394 LUBELO LWASHORO 395 LUBUMBU NYEMBO 396 LUENE LUKIENE 397 LUHEMBWE NYOKA 398 LUITA MBUEYALONGO 399 LUKADI KABEYA 400 LUKENGO NSIMUNA 401 LUKODI MATONDO 402 LUKOKI KIMBEMBI 403 LUKOKI NGEMBA 404 LUKUTA MALAKEJI 405 LUMANI KITENGE

406 LUMBALA MWEMA 407 LUMBU IHUNA 408 LUMBU MUKISI MATEMBE 409 LUNDA MULONGO 410 LUNKO MAJOR 411 LUNTADILA NGELEZO 412 LUSADIO VAN MUBINI 413 LUSAKUMUNA TULUENGA 414 LUTHOMO MABIALA 415 LUWA MUTSHIABULA 416 LUZOLO MASHITA 417 LWABA KAZADI 418 LWAMBA MALISAWA 419 MABIKA NSUAMI 420 MABINGU ABELI 421 MACKY KISEMBO 422 MADIAMPANGA MASIKITA Didi 423 MADILU BISUBULA 424 MADIMBA BENDABAYAMBA 425 MADJALIWA SILUMU 426 MAFUTA MINGENZI Chantal 427 MAGADJU RHWALYA 428 MAJOR KISAMBILA Gisèle 429 MAKANZA TUBAJIKA 430 MAKHOMBE RUHEMBUZA 431 MAKINDA KAMUNENGE 432 MAKOFI MUSEDI 433 MAKOLO LUNGONZO 434 MAKOLU LUBANDA 435 MAKUSUDI SHAKO Flavien 436 MAKUTU IYENDA 437 MAKWISA NKENIBIENE 438 MALAIKA LAINI 439 MALANGU – A – MALANGU 440 MALANGU MUDIFIDI 441 MALANGU MUYUNGA 442 MALANGWA MFUNZIAM

443 MALEWULA GIBANGU 444 MALONDA MASIALA 445 MALONGA KITABA OMARI 446 MALUNDAMA SUTILA 447 MAMBA AMUNASO 448 MAMBO DJUNGA 449 MAMBO MBILIZI 450 MAMBOLI NGOYA TSHBO J 451 MAMBUYI TSHIUNZA 452 MANDE NDAY 453 MANDOKO BOKOKO 454 MANGA KITENGE 455 MANGWA HAMEN 456 MANKAY MALOBO 457 MANKULU MATONDO 458 MANKUNKU KOBWA ASSUMANI 459 MANTENGE KITADI FA LBAKA 460 MAPUNA POKOSO 461 MASALA NANTSHUM Rose 462 MASAMBA MBAKI 463 MASAMUNA MAMBUENI 464 MASANGU MULONGO 465 MASTAKI KANKONDE 466 MASTAKI NAMEGABE 467 MASWA MUNANGA 468 MATANDA KAVULAMBEDI 469 MATEMBERE NAOMI 470 MATENSE TUMUZILA 471 MATONDO KIPULU 472 MATONDO NZUZI 473 MATUMO KAMALE 474 MATUNGALA MUTONDO 475 MAVULA NSELE 476 MAWONDA TUTA 477 MAYALA KIMBEMBI 478 MAYAMBA BINAKABIDI 479 MAYAMBA NGONDI

480 MAYANI MOKOTA 481 MAYELE SALAKEN 482 MAYEMBE NGUNGWA 483 MAYMOTO KATUNDA 484 MAYUBA MUANDA 485 MAYUKU Matadi Patience 486 MAZUWO IZAMBA 487 MBAKI MFUKIDI 488 MBAMBI MANKUNKU 489 MBANGAMA LUMU 490 MBANGAMA WAMBOLO 491 MBARILA KALUME 492 MBARILA KALUME AMEDE 493 MBATSHI MBATSHI 494 MBAYA ILUNGA Alain. 495 MBAYA TSHIBWABWA 496 MBAYAKUMU ILOMBE 497 MBAYAMBO BULIMWENGU 498 MBAYO DISASA DONALD 499 MBAYO KISONKOBWE 500 MBENDA KPOLOGA 501 MBOMBO MILAMBO 502 MBONDA MUYUMBA CEDRIC 503 MBONGO BASUNGANI 504 MBOYO LOKOFO 505 MBULA MUHEMEDI 506 MBUMB YAV 507 MBUSA MBAKULIRAHI Jacques 508 MBUYI KADIMA 509 MBUYI KATAMBWE 510 MBUYI LUANY 511 MBUYI LUBILANDJI 512 MBUYI MBUYI Fidèle 513 MBUYI WA KALOMBO 514 MBUYU LUMBU ILUNGA 515 MENDA KONJI Pierre 516 MENGA YAOSUA

517 MESO NYAMBAYIZA 518 MFWAMBA NKENDE 519 MIJI MAJITA Alain 520 MIKOBI KUMINGA 521 MILAMBO UKULU 522 MIMBU MUYANSIE 523 MISAMU ZOLA TSHITENGE 524 MISHA HONG KASHISH 525 MISIA MUNDUKU 526 MISIA MUNDUKU 527 MISIMA WILOZA 528 MOBALI MAJALIWA 529 MOGWAYA MOSEKA LIKINGI 530 MOKIKA ANKILEBE 531 MONDELE HETO 532 MONGA BANZA 533 MONGO MBOMBO Godelieve 534 MPAKA NKUSU 535 MPANDE KAFUSHA 536 MPIANA ILUNGA 537 MPIANA UMBA Guy 538 MPINA ILUNGA 539 MPINDA MUNUINA 540 MPINDI MAYISOSA 541 MPOPÖLA WA MPOPOLA 542 MPOYI ILUNGA 543 MPUTU KALUBI 544 MPUTU MANDE 545 MUAMBA NGALAMULUME J 546 MUANDA LUKUMBI 547 MUBABE DJIBUE 548 MUBENGA MADYOKO 549 MUBENGA NGABI NEZBA Pauline 550 MUBESE NGALASI 551 MUBI MATONDO 552 MUBIALA TAM 553 MUBUTU MAFUTA

554 MUDERHWA CISHIBANYI 555 MUDIMBIYI KABADI 556 MUDISHI KAKONA 557 MUELA MUANDA 558 MUFUNDA KASAI 559 MUGANZA MUTINGAMO 560 MUGARUKA KABOYI Michel 561 MUGISHO MUDERHWA 562 MUHEMEDI MATALA 563 MUHEMEDI RAMAZANI 564 MUHINDO KAYENGA 565 MUISHA RUTSUBA 566 MUJINGA KUTUMBWA 567 MUJINGA MUKENDI 568 MUJINGA NTUMBA 569 MUJINGA TSHIUNZA Carine 570 MUKALAY BANZA Henri 571 MUKANDILA MPANYA Francis 572 MUKEBA TSHIPEPELE 573 MUKENDI BIMPANGISHA 574 MUKENDI KABUYIKIDI 575 MUKENDI MPANYA Omer 576 MUKENDI MUKENDI José 577 MUKENDI NGOY 578 MUKENGESHAYI MUYA 579 MUKINAYI WA MBOMBO 580 MUKINDJI SHIMBIDI 581 MUKONKOLE NGOYI 582 MUKONKOLE TSHIBAMBE 583 MUKOSO KABANGA 584 MUKUAMBELE MANTA 585 MUKUMBI MUKAZU 586 MUKUNGULU MAKANISA 587 MULA AMISI 588 MULAMBA BAKASHALA 589 MULAMBA LUBELENGE 590 MULAMBA MUTANDA

591 MULAMPU MWAN-ANTEN 592 MULENDA KABADUNDI Eddy 593 MULUEODERHWA NGENZA 594 MULUMBA BATUBENGA 595 MULUMBA KALEMBA 596 MULUMBA MADILU 597 MULUMBA MPUNGA 598 MULUMBIYI DONATO DEFI 599 MUNDEKE NGOY 600 MUNDELA BULAMBO 601 MUNGEDI MAJIBA 602 MUNGENDE SANGUMPAMBA 603 MUNGONGI MABANZA 604 MUNOKO LAKUALABUR 605 MUNSEKE MUSISILA 606 MUNSENSE KAYEMBE 607 MUNSESE KAZADI 608 MUNSHI N’SHOLE 609 MUPANDA KOKO 610 MUPIER LOKAY 611 MUSAKULA ILUNGA 612 MUSANGU MISENGAMBU 613 MUSASA KABEYA 614 MUSENDEKA UZANGI 615 MUSENGEZI RAMAZANI 616 MUSESA MBILI 617 MUSESU MULASA 618 MUSHITU RUDUNG 619 MUSIKEM LAVU 620 MUSIMBA ENGANDU 621 MUSOLE MULUMEODERHWA 622 MUSOLO MANZANGA 623 MUSUMARI SANGHOL José 624 MUSUMBA MILAMBU 625 MUSUMBA NGANDU 626 MUSUNGU MBO 627 MUTAKA KABANGU

628 MUTAKA MWANZA 629 MUTANDA MBIYE 630 MUTAPAYI TSHIBANGU 631 MUTARUSHWA ZAGABE 632 MUTEBA FWIMBO 633 MUTOBO PEKE 634 MUTOKE NKASHAMA 635 MUTOMBO WA MUTOMBO 636 MUTOMBO KANKENZA 637 MUTOMBO KANKOLONGO 638 MUTOMBO KAZADI 639 MUTOMBO MADI 640 MUTOMBO MBAMBU 641 MUTOMBO MFUMU 642 MUTOMBO MUTOMBO 643 MUTOMBO TSHIKELE 644 MUTONDO NDJIBU 645 MUTONWA KALOMBE 646 MUTSHINA MUAMBA 647 MUTUALE NKOBE 648 MUTUALE PUNGWE 649 MUYA MULUMBA Martin 650 MUYAYA KASHINDE 651 MUYEBA LUBELENGA 652 MUYUMBA LUSELE Gaston 653 MUZINGA MBUNDU 654 MUZUNGU BIYAYA 655 MVEMBA KUMBU 656 MVULAMBONGO KABWENGE 657 MVUTA DIWAPOVESA 658 MWAKISO KATEBE 659 MWAKU MASASHI 660 MWAMBA FATUMA 661 MWAMBA KABUNDA 662 MWAMBA KAMBA 663 MWAMBA KAZADI

664 MWAMBA KUBAKI 665 MWAMBA KUBIANGANA Fabrice 666 MWAMBA MUAMBA Marcel 667 MWAMBA MUKAYA Mathieu Dorcel 668 MWAMBA MULUMBA 669 MWAMBA MUTOMBO 670 MWAMBA MWAMBA 671 MWAMBA MWAMBA Gilbert 672 MWAMBA NZAMA Serge 673 MWAMBA SAFI 674 MWANIA KABANGALA Pierre 675 MWANZA KABAYO 676 MWANZA KANINGA 677 MWANZA MANISHA NANA 678 MWANZA MPUTU 679 MWANZA SHILI 680 MWATUMU MWENGE 681 MWEHU LUHOLA 682 MWEKASSA SUMBU 683 MWENDAMBALI NZIGIRE 684 MWENYI KAPITENE 685 MWENZE MWEMA 686 MWENZE NSENGA KALOMBO 687 MWEPU KABEYA 688 MWEPU KALENGA 689 MWEPU KAPINGA 690 MWIKA KABANGE MICK 691 MWINYI SELEMANI 692 MWIPATA TSHITE 693 N’DJANGO RWAMO DIPA 694 N’LEMBA MBAKI 695 N’SILU DIAKILA 696 N’SIMBA NKUNGA MPASI 697 NASSOR ZAHERA 698 NDAMBO NDJONDO 699 NDAY NTEMBYA 700 NDAYA KABEYA

701 NDAYA KALUBI 702 NDAYE MUTSHIPAYI 703 NDIANG ATIMA 704 NDINANGA KANYINDA 705 NDJAKANYI WAMU 706 NDJOKO PUNGA 707 NDJOKO PUNGU 708 NDJONDO MBOMBANGU 709 NDOMBI DIKULU 710 NDONDA BAMUPELE 711 NDUAMI LIKOYO 712 NGALAMULUME BAKATUYILAE 713 NGALAMULUME KABANTU 714 NGALAMULUME MPINDU 715 NGALAMULUME MULAMBA 716 NGAMIKA MUKUMUBI 717 NGANDU KABEYA Justin 718 NGANDU KAMBA 719 NGANDU KASHALA 720 NGANDU KEMBE 721 NGANDWE MWENZA 722 NGANGA ODIEME 723 NGANGABUKA KABADI 724 NGELEKA KALALA 725 NGENE MODIRI Solange 726 NGENENE MUSA 727 NGIAY GADER MUN’ENGA 728 NGILIMA AZAPANE 729 NGINDU NGONDA 730 NGOIE KAFUNDA 731 NGOIE TSHIKALA 732 NGOMBE MULEFU 733 NGONGO LONGOMBE 734 NGOY INABANZA Lucien 735 NGOY KABANGE 736 NGOY KABULULU 737 NGOY KILUNGU

738 NGOY KITWA 739 NGOY LWAMBO Mathieu 740 NGOY MWILAMBWE 741 NGOY WA ILUNGA Phedon 742 NGOYI KAMBI 743 NGOYI KIPEMBWE 744 NGOYI MUKALA 745 NGOYI NGOYIMelos 746 NGUDIA LUKODJI Nicole 747 NGWEJ TSHIKOMB 748 NGWENE KIMBUNIAMA 749 NGWO EKOLONGA 750 NGWOLO AYUBU 751 NGYATA BENZA 752 NIER BUTULU 753 NKANZA NSEVA 754 NKELENDE TSHIMINYI 755 NKETE KONUNGA LINDA 756 NKOMBE KABEDI 757 NKONDOLO MUTEBA 758 NKONDOLO TSHISAMBU 759 NKOSI NDOZE 760 NKULU KAZEMBE 761 NKULU KYUNGU 762 NKULU MWINE KAPAYA 763 NKWELE SABWELE WA MUPE 764 NLANDU BULALA 765 NOAR PELERIN 766 NSELE NKIERE 767 NSENGA NGOIE 768 NSHIPU WA KONI 769 NSIBIA MBO 770 NSIMBA VUADI 771 NSUKA – YA -MA 772 NSUKAMI MANKENDA 773 NSUMBU MBUMBA

774 NTABALA MUSAFIRI 775 NTAMBALA LUBALA 776 NTAMBWE MBOMBO 777 NTAMBWE META 778 NTAMBWE MUKONKOLE 779 NTAMBWE MWEMBO 780 NTANDA MWENZE 781 NTEMBA MESONGOLO 782 NTEMBO LUKANU 783 NTIL IZUNG 784 NTONDELE MILANDU 785 NTONEMIE KOWEANDE 786 NTOTO MBIKILA 787 NTOTO ZOLA 788 NTSHILA KAMANGA 789 NTUMBA KAPUYA 790 NTUMBA KATSHINGA 791 NTUMBA MUSENGA 792 NTUMBA TSHIAMBI 793 NTUMBA TSHIPAMBA 794 NUNGA SHANGO 795 NYABOKEBO EKITA 796 NYAMI NYAMI 797 NYANGA TUBULA 798 NYEMBO DJAKANI 799 NYEMBO KINEME 800 NYEMBO WA LOMBE 801 NYEMBWE ILUNGA 802 NZAKIMUENA MICCAH 803 NZAMBA MITENGUNA 804 NZAPASEZA TIMBA 805 NZAU NKUNGULU 806 NZELENGA WA GAZANGE 807 NZEMBELE MAMBA 808 NZEMBO MUKAMBU 809 NZENGA MANYONGA

810 NZEY MBUD’BAD 811 NZINGU MASIDI 812 NZITA YABA 813 NZOMAYI ZOLA 814 NZUVA POIPO 815 NZUZI NGOMA 816 NZUZI NIATI KUMBU 817 ODIEKILA KONGA 818 OHALA WETSHIKOMBA 819 OKALU KALU OKITANGANDA 820 OKENDE OMEONGA 821 OKOHE HIANDJA PAPY 822 OKOKO KAKESE 823 OKOKO OKITAKENGE 824 OKOLO KALO 825 OKUNGU DIAMVU 826 OMANGA ALOMBA 827 OMARI ASHINA 828 OMARI MUSA 829 OMARI OTOKOLO 830 OMONOMBE DIAMVU 831 ONADIKONDO MANYA 832 ONAEMBO WEMBOLUA 833 ONATSHUMBU WUTSHO 834 ONEMA LONGO NDJO 835 OSSEMBE OHOMBO 836 OSSEMBE LUKADI 837 OTOLE OMBEKA ANDRE 838 OTSHUDI WEMBOLENGA 839 OWANDYOSOMBO DJOKO 840 OYOMBO TAPENDE Gabriel 841 PAKA LUSOLAWA 842 PAKA MABIALA 843 PAKU KIAVUMU 844 PALUKU NZANZU 845 PANDEMOYA KEMBO MBAMBA 846 PHANZU MWAKA

847 PONGO PONGO WILLY 848 PUATI KUYILA 849 PULUETO BIETO 850 RAMAZANI SALER 851 RUHAMYA NANZINGE 852 RUKEBA CIMALAMUGO 853 RUTAHA WA RUTAHA 854 SABITI MIUNGA 855 SADIKI AMISI 856 SADIKI KIYELE GEDEON 857 SAIDI AWAZI 858 SAIDI MWINYIMALI 859 SAKOBO M’BITTEN 860 SALUMU NDARABU 861 SAMBA NGOMBA 862 SANDA MUKAMBA 863 SANDUKU MUTELEJI 864 SANGU NYAMEHA 865 SANGWA MUHULE 866 SAYUMA BULOBA 867 SEKIMONYO MUSANGANYA OCT 868 SELE MANI BUTA 869 SELEMANI MWAMBA 870 SENGA MUGANGA 871 SENGIYUNGA MUSANGANYA 872 SENNGI MUNGAZI 873 SESE RAME DIEUDONNE 874 SEYA KAPIA WA UMBA 875 SHABANI JOSEPH DIDIER 876 SHABANI TUKISU 877 SHAMPA KWETE DAVID 878 SHIKAYI MUTOMBO 879 SHIMATU TSHIBANDA 880 SIKITU SHAKIRA 881 SIMBA BUSHIRI 882 SIMBI NGUTU 883 SINGA KUSA

884 SONGA KILAURI 885 SUMAILI MULUMBA 886 SUNGU NZAU 887 SYAUSWA KHOVE 888 TABU DIA TABU 889 TABUKU TAMUNDELE 890 TABUZIKE MWANGU 891 TADI NSELE 892 TAGBA MONDALI 893 TANKOY EMONGANYA 894 TANZEY KITENGE 895 TATI VUENDO 896 TCHEUSI SHINDANO 897 TONDA OLENGA 898 TONDUANGU NZUMBA 899 TSANGU BUTANDU ROMUALA 900 TSHAMALENGE NTATALA 901 TSHATA SOMBO 902 TSHIABU ILUNGA 903 TSHIAMA MUAMBA 904 TSHIAMALWA KATANKWE 905 TSHIBAKA MUSASA 906 TSHIBALANGA KALALA 907 TSHIBAMBA WA TSHIMBABA 908 TSHIBAMBA MUTEKESHE 909 TSHIBAMBE TSHIBAMBE 910 TSHIBAND MATAND 911 TSHIBANDA KABWE 912 TSHIBANGU MILAMBO 913 TSHIBANGU MPANDA Théophile 914 TSHIBANGU MULUMBA 915 TSHIBANGU MUSOKO 916 TSHIBANGU MUTEBA 917 TSHIBOLA KABONGO JOELLE 918 TSHIBOLA KALALA 919 TSHIBOLA MULUMBA 920 TSHIBUABUA MBUYI BEATRICE

921 TSHIBUABUA NYEMBWE 922 TSHIBUMBU ILUNGA 923 TSHIKANGU MUKABA 924 TSHIMANGA KABALA 925 TSHIMANGA KALONDJI 926 TSHIMANGA KAYIPANGI 927 TSHIMANGA NTOLO 928 TSHIMANGA TSHISUAKA 929 TSHIMANKINDA KALALA 930 TSHIMBALANGA MOSHA 931 TSHIMINA MAKOLO 932 TSHIMINYI TSHIMINY 933 TSHINDEMBA TSHINDEMBA 934 TSHINYAMA KOJI 935 TSHIOWA MUTOMBO 936 TSHISUMPA MUELU 937 TSHISUNGU NDAYE 938 TSHOMBA KALUNGA 939 TSUMBU MUAKA 940 TUENDELE LUSE 941 TULUMBA MUJINGA 942 TUMBA NTAMBALA 943 TUSAMBA NDUTU 944 TUTA MANDE MWILAMBWE 945 UKULU TUNDA 946 UMBA MATEMBA MIREILLE 947 UNGU WENGA 948 VALE NDJANGEFUNDA 949 VAMPEKE MBOUCHON 950 VUNGU TOKO 951 WAKILONGO VUMILIA 952 WAMBILA MAKILA 953 WAMBINE NDOMBALA 954 WANGO BATULI 955 WEMBO EKANGA 956 WENGA LUBULA 957 WILONDJI KYALONDAWA

958 WOTO MABUDI 959 YABANGA MBELE 960 YAGBENZA KENGA 961 YAMFU MBOMBO 962 YATHA OKITO 963 YAV NGWEJ 964 YEBENE YEBENE 965 YEMOLA MBENGA 966 YOHALI NDJOLOKO GISELE 967 YOWA MUKE 968 YUMA OLEMBE 969 YUMBA KIBALE 970 YUNGA NGOMBI 971 ZAGABE BIRINDWA 972 ZIHINDULA MISUKA.

Article 2 : Le Président du Conseil Supérieur de la Magistrature est chargé de l’exécution de la présente Ordonnance qui entre en vigueur à la date de sa signature.

Fait à Kinshasa, le 20 juillet 2011
Joseph KABILA KABANGE Adolphe MUZITO
Premier Ministre

POLITIQUE: Tshisekedi à la conquête du Katanga;Moïse Katumbi appelle la population au calme !

moisekatumba.jpg

De retour des vacances en Europe, le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi a appelé, mercredi 27 juillet, les Katangais au calme en prévision de l’arrivée du président de l’UDPS Etienne Tshisekedi, dans la province. Le leader de l’UDPS est attendu à Lubumbashi, capitale de la province du Katanga, le vendredi 29 juillet.Moïse Katumbi a affirmé qu’Etienne Tshisekedi est la bienvenue au Katanga avant de lancer:«En démocratie, chacun a le droit de s’exprimer.»Le gouverneur du Katanga a indiqué que le président de l’UDPS doit se sentir en sécurité parce qu’il est dans son pays.Il a aussi demandé aux militants de ce parti d’aller accueillir leur président, souhaitant que cette arrivée n’occasionne aucun dégât.

Au sujet de la rumeur relayée par certains médias sur son prétendu exil, Moïse Katumbi a affirmé qu’il était parti en Europe pour des vacances avec l’autorisation du chef de l’Etat.Candidat annoncé à la présidentielle prévue en novembre 2011 en RDC, Etienne Tshisekedi doit arriver à Lubumbashi de retour d’une tournée qui l’a conduit notamment en Amérique, en Europe et en Afrique du Sud.

Le président national de l’UDPS, Etienne Tshisekedi wa Mulumba, a décidé d’aller à la conquête du Congo profond après sa tournée euro-américaine et sud-africaine. Première étape, Lubumbashi, chef-lieu du Katanga considéré comme fief électoral incontesté de la Majorité présidentielle. C’est par la ville de Lubumbashi, chef-lieu du Katanga, que le président national de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Etienne Tshisekedi wa Mulumba, a choisi de fouler le sol congolais. Le lider maximo est attendu demain dans la capitale cuprifère. Apparemment, le leader de l’Opposition s’est presqu’imposé un défi en décidant d’aller à la conquête du fief électoral incontesté du leader de la Majorité présidentielle, Joseph Kabila Kabange.

Prélude à la grande campagne électorale pour la présidentielle du 28 novembre 2011, le déplacement d’Etienne Tshisekedi dans le Katanga est un test grandeur nature pour l’UDPS qui s’est toujours targué d’être un parti national, voire nationaliste.

Des nouvelles en provenance de Lubumbashi font état d’une effervescence dans la ville cuprifère. Les militants de l’UDPS, qui se comptent par milliers, se sont déployés dans la ville pour réserver un accueil délirant à leur leader. L’arrivée d’Etienne Tshisekedi à Lubumbashi est commentée de diverses manières dans les salons politiques. Mais dans les rangs de l’UDPS, l’on ne s’en émeut pas. En tant que Congolais, se défendent-ils, Tshisekedi est libre de choisir son point d’entrée au pays. Lubumbashi constitue la première étape d’une tournée nationale qui conduira le président national de l’UDPS, notamment dans la Province Orientale, avant les trois provinces du Kivu (Nord et Sud-Kivu et, probablement Maniema).


Kyungu ne s’y oppose pas
D’ores et déjà, l’un des leaders du Katanga, en l’occurrence Gabriel Kyungu wa Kumwanza, du reste président de l’assemblée provinciale du Katanga, n’a pas trouvé d’inconvénient à la présence du président national de l’UDPS à Lubumbashi. « C’est un fils du pays, on ne peut lui interdire de venir à Lubumbashi. Il a ses frères (Ndlr : du Kasaï) qui peuvent bien l’accueillir », a déclaré Gabriel Kyungu, sur les antennes de Télé 7.

De son côté, Tshisekedi a, avec un peu d’humour depuis son escale d’Afrique du Sud, indiqué qu’il ne se gênerait pas de loger chez son « petit frère » (Ndlr : Kyungu wa Kamwanza) au cas il ne trouverait pas un logement à Lubumbashi. Voilà des propos qui sous-tendent la décrispation. C’est dire qu’au niveau de l’UDPS, l’on joue à l’apaisement, en évitant toute forme de provocation.

Source:Radiookapi.net & lepotentiel.com

POLITIQUE:Gabriel Kyungu wa Kumwanza;« L’UDPS expérimente la culture de la fraude »

gabrielkyunguwakumwanza.jpg

Le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, séjourne dans la capitale pour des raisons politiques. D’abord, pour son parti l’Union Nationale des Fédéralistes Congolais (UNAFEC) dont il est le président national et, ensuite, pour la rencontre des leaders de la majorité présidentielle.

En lieu et place d’un papier contenant les griefs reprochés à cet organe, c’est tout un groupe chauffé à blanc, faisant du boucan, gesticulant et menaçant qui tente de prendre possession de l’endroit. Le lieu en question n’est pas n’importe lequel : selon l’article 5 de la Loi organique n°10/013 du 28 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la CENI, son siège et ses bureaux de représentations provinciales et locales sont inviolables.

Malgré les réponses réservées à chacun des points contenus dans le document de réclamations de la 10èmerue Limete, le parti d’Etienne Tshisekedi refuse non seulement d’accepter les arguments fournis par les membres de la CENI (peut-être pas suffisamment convaincants) mais aussi de quitter les lieux. En effet, depuis lors, chaque lundi, les parlementaires debout envahissent les abords du siège de la CENI. Ainsi, les lundi 11, 18 et 25 juillet 2011, des agents de la brigade anti-émeute de la Police nationale congolaise ont dû être déployés pour éviter la reproduction des casses du 4 juillet.

Par cette provocation, l’UDPS ne cherche pas l’organisation des élections transparentes, crédibles et apaisées. Elle veut, à la place, des actions de sabotage susceptibles soit de déranger le cycle électoral, soit de discréditer la CENI. Les provocations de l’UDPS doivent être prises au sérieux par les membres du bureau. Car, celles-ci continuent tout bonnement jusqu’au moment où le pasteur Ngoy Mulunda et les autres partis politiques cherchent à mettre en place un cadre de concertation.

L’UDPS choisit la terreur, comme nous l’avons écrit dans notre édition n°377 du mardi 12 juillet 2011. Ces actions de violence peuvent tuer des innocents, mais les responsables de cette formation politique n’ont cure de ce qui arrive aux enfants d’autrui. Ces combattants n’amènent jamais les leurs et mettent aux premières rangées comme balles perdues ceux des autres.

Le malheur des membres du bureau de la CENI, c’est qu’ils ne prennent pas au sérieux les intentions cachées de ceux qui se spécialisent dans le boycott des élections, dans le sabotage des actions normales posées par d’autres partis politiques. Contrairement à d’autres partis, l’UDPS veut qu’on la prenne non pas comme parti politique ordinaire mais comme une structure spéciale, une plate-forme ou encore une composante, comme lors de la dernière transition. Tenez. En 2003, au sortir du Dialogue intercongolais de l’Afrique du Sud, le schéma 1+4 avait prévu un président et quatre vice-présidents. Les 4 vice-présidents devraient venir de 4 composantes suivantes : ex-Gouvernement (Abdoulaye Yerodia Ndombasi), le MLC (Jean-Pierre Bemba Gombo), le RCD (Azarias Rurerwa Manuwa) et l’opposition politique.

Pour cette dernière composante, le poste de vice-président revenait avant tout au leader de l’UDPS. Mais, celui-ci, capricieux ou que savons-nous encore, a refusé de rentrer directement à Kinshasa avec le reste de toutes les délégations congolaises parties à Sun City pour les négociations. Tous les vice-présidents étaient désignés sauf celui de cette composante. Pour former le gouvernement, il a fallu que la MONUC (Mission des Nations unies pour le Congo) avec à sa tête William Lacy Swing, organise une élection pour départager les différents protagonistes. Comme on dit, les absents ont toujours tort. On finit par choisir Arthur Z’Ahidi Ngoma. Après cette élection, celui qui voulait prendre tout le gouvernement en otage a tonné à partir de l’Afrique du Sud jusqu’à demander à nos forces armées de se révolter. Cette demande a fait fâcher les autorités sud-africaines qui venaient à peine de réconcilier les Congolais.

C’est toujours l’UDPS qui a boycotté le référendum constitutionnel et les élections de 2006. La CENI, avertie, doit faire attention à l’UDPS. Elle est en train de chercher des stratégies pour détruire le schéma des élections.

Source:nyota.net



123456...45

Kashengeneke Mountain

Kashengeneke Mountain

CATÉGORIES

  • Album : PHOTOS GALLERIES
    <b>imageslubumbashiii.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur: JOEL KALUMBA

Joel Kalumba

LA RDC

LA RDC

Sondage

D'après vous, Qui est le Meilleur Candidat aux Présidentielles 2011?

  • VITAL KAMERHE (0%, 0 Votes)
  • JOSEPH KABILA (0%, 0 Votes)
  • OSCAR KASHALA (0%, 0 Votes)
  • ETIENNE TSHISEKEDI (0%, 0 Votes)
  • KENGO WA DONDO (100%, 0 Votes)

Nombre de votants: 0

Chargement ... Chargement ...

SOYEZ LE BIENVENU

Mwaiseni mwa Mpweto Kanyamabumba.Nga mulalanda ululimi lwa Cibemba, tulemyeba ukuti mututumine ifikope ifya lekana lekana mu cende yonse iya Babemba.Twamitotela pa kutwa fwilisha umulandu abakwesu baleishibikwa mwi sonde lyonse.

CALENDRIER

août 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

lifestyle |
Le Blogidien |
ewondo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien