Archives pour la catégorie POLITIQUE



POLITIQUE:Katumba Mwanke, « Moïse Katumbi est le meilleur gouverneur de la RDC»

gouverneurmoisekatumbi.jpg

Un bienfait n’est jamais perdu et le bien que l’on fait en faveur de la collectivité finit par briller comme de la lumière. Gouverneur élu du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe en est une illustration. Son mandat aura été non seulement brillant, en raison de l’exécution des cinq chantiers de la République, mais aussi exceptionnel à en croire des témoins. L’un d’entre eux, et pas de moindres, le député national Augustin Katumba Mwanke. Selon cet élu du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe est le meilleur gouverneur de la législature finissante.

La législature en cours touche bientôt à sa fin ; l’heure est au bilan. Puisqu’elles sont réputées républicaines, les institutions issues des élections de 2006 devraient se prêter à cet exercice qui n’est pas moins républicain. Au Katanga, les réalisations du gouverneur Moise Katumbi Chapwe sont très éloquentes. Sa province a servi de rampe de lancement des cinq chantiers de la République initiés par le chef de l’Etat Joseph Kabila. Aujourd’hui, le Katanga demeure une référence en ce domaine. Tant les œuvres crèvent les yeux des témoins et autres curieux. A commencer par les Katangais eux-mêmes jusqu’aux étrangers, en passant par tous les Congolais de passage dans la province du cuivre.

Le dernier témoignage en date est celui des deux personnalités politiques congolaises assez connues, à savoir le député national Augustin Katumba Mwanke et l’ambassadeur de la RDC à Londres (Grande Bretagne), Kikaya Bin Karubi. En visite au Katanga, ces deux personnalités ont été frappées mais surtout flattées par les innombrables réalisations signées gouvernement provincial.

Il n’est point besoin d’en faire l’énumération exhaustive. Les deux visiteurs ont été invités, à l’occasion de leur séjour lushois, à assister à la remise par le gouverneur Moise Katumbi d’un énième charroi automobile pimpant neuf destiné aux dix territoires que compte le Katanga.

Emerveillé, l’ambassadeur Kikaya bin Karubi a dit que le gouverneur du Katanga figurait parmi cette nouvelle classe politique congolaise qui se met au service du peuple congolais sous l’impulsion de Joseph Kabila. Cela au regard de tout ce qu’il a vu et appris sur la mise ee œuvre continue des cinq chantiers de la République.

Les infrastructures routières font du Katanga un chantier permanent. Dès le début de son mandat, le chef de l’exécutif provincial avait doté sa province, sur fonds propres estimés à environ 30 millions Usd, d’un lot de matériel roulant qui a rendu aujourd’hui praticables les routes de desserte agricole. Les territoires, naguère enclavés, sont, à ce jour, faciles d’accès.

Les écoles publiques et privées ont été réhabilitées et équipées de même que les hôpitaux et autres centres de santé à travers toute la province. Les besoins en eau et électricité ont été satisfaits à plus de 80 %. L’assainissement du milieu de vie et professionnel est une préoccupation permanente.

Témoin privilégié de toutes ces réalisations, en sa qualité d’élu du Katanga, Augustin Katumba Mwanke s’est abstenu de commentaires dont l’opinion provinciale et nationale est repue. Il fait à la presse une déclaration succincte mais résumant tout : « Que voulez-vous que je vous dise ? Moïse Katumbi est le meilleur des gouverneurs du pays ». Les sceptiques sont invités à faire un tour par là pour être édifiés.

Source:lepotentiel.com

RDC-Belgique: Marche pour commémorer l’assassinat de Lumumba à Bruxelles

patricelumumba1.jpg

Bruxelles, Belgique – Des centaines de ressortissant de la RD Congo ont participé dimanche à Bruxelles à une marche pour réclamer l’organisation d’un procès contre les assassins de Patrice Lumumba, tué au Katanga le 17 janvier 1961. La manifestation a été organisée à l’occasion du 50ème anniversaire de la mort de celui qui a été le Premier ministre du premier gouvernement du pays après son indépendance, le 30 juin 1960.

Selon le coordonnateur d’un collectif d’avocats belges, britanniques et américains qui demande l’ouverture d’un procès, Christophe Marchand, l’assassinat de Lumumba peut être qualifié de crime de guerre compte tenu du contexte dans lequel il s’est déroulé.

S’exprimant à l’issue de la marche, Me Marchand a déclaré à la presse que la plainte préparée par le collectif d’avocats vise des fonctionnaires de l’armée belge, de la police, de la diplomatie, du bureau du Conseil au Katanga ainsi que des conseillers de Mobutu (à l’époque commandant en chef de l’armée) et du président Joseph Kasavubu.Les avocats réclament la mise en examen des ces personnes et le payement de dommages et intérêts à la famille de la victime.

En 2000, une commission d’enquête du Parlement belge avait conclu à la responsabilité morale de l’Etat belge dans l’assassinat de Lumumba.Le gouvernement belge avait alors décidé de créer une Fondation Patrice Lumumba pour le développement de la démocratie en RD Congo, mais cette structure n’a pas encore vu le jour.

Source:afriquejet.com

POLITIQUE: JOSEPH KABILA s’adresse à la Nation et TSHISEKEDI regagne le pays

josephk.jpg

Pour le chef de l’Etat, son discoMercredi 08 décembre 2010, une journée pas comme les autres en RDC où le président de la République, Joseph KABILA KABANGE, chef de l’Etat, va s’adresser à la Nation à travers les députés et sénateurs réunis en Congrès, au Palais du Peuple. C’est le même jour que le président de l’UDPS, Etienne TSHISEKEDI Wa MULUMBA, va regagner la capitale congolaise après plus de trois ans d’absence pour des raisons de santé. Comme dans une partie de musique, chacun va jouer sa strophe.
urs sur l’état de la Nation devant les parlementaires réunis en congrès est constitutionnel. En effet, une fois, l’an, à l’occasion de l’anniversaire de sa prestation de serment en qualité de président de la République élu, il fait le prononcé de ce discours. Généralement, c’est le 6 décembre qu’il tient ce discours. Mais, pour la deuxième fois depuis 2007, les Bureaux des deux chambres parlementaires réunies ont décidé de changer de date au 8 décembre pour cette année. Et cela, après avoir eu un calendrier chargé tant pour les députés et sénateurs que pour le président de la République durant toute la semaine passée avec la tenue à Kinshasa de la 20è session parlementaire Union européenne-ACP qui s’est terminée le samedi, de la Conférence diplomatique achevée aussi samedi, du symposium du cinquantenaire sur les perspectives des 50 prochaines années du pays achevé vendredi, de la première célébration eucharistique de Laurent MONSENGWO PASINYA, en qualité de nouveau cardinal de la RDC, le dimanche.

Il s’agira pour le président de la République de dresser, ce mercredi 8 décembre à 10 heures au Palais du peuple, un bilan exhaustif de quatre ans de gestion du pays, depuis son élection en 2006. Mais surtout, de tracer les perspectives, pour 2011. Il fixera ainsi la classe politique et l’opinion sur la tenue des élections de 2011 et le pourquoi des ratés de l’année 2010 décrétée année du social. Il ne manquera pas de parler des acquis économiques et financiers avec l’effacement d’une bonne partie de la dette extérieure de la RDC, de la poursuite des travaux de reconstruction des infrastructures routières, hospitalières et scolaires.

Etienne Tshisekedi wa Mulumba, lui, va revenir au pays aux environs de 13h, par l’aéroport international de N’djili. Le président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, regagne le pays après quatre ans d’absence pour des raisons de santé. Il voudra, à cette occasion, jauger de sa popularité auprès des masses de Kinshasa, lui qui a été le premier à annoncer sa candidature au poste de président de la République pour l’élection de 2011. Ainsi, grande mobilisation a été faite pour réserver un accueil chaleureux à l’ancien chef de l’opposition politique. En dépit du poids de son âge (78 ans) et des faiblesses dues à sa longue maladie, Etienne TSHISEKEDI Wa MULUMBA voudrait aussi prendre un bain de foule, lors de son passage le long du Boulevard Lumumba jusqu’à la Permanence de l’UDPS, sur Zinnias, à la 10ème Rue Limete-Résidentiel. Il pourrait, à cette occasion, s’adresser à ses militants à Limete.

Source:digitalcongo.net

JUSTICE – CPI : Jean-Pierre Bemba enfin devant ses juges à la Haye.

jpbemba.jpg

Le procès de Jean-Pierre Bemba, arrêté à Bruxelles il y a plus de deux ans, doit commencer à La Haye ce lundi 22 novembre. Il est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre que ses miliciens auraient commis en Centrafrique en 2002 et 2003.C’est le troisième procès de la Cour pénale internationale (CPI). Et c’est aussi le troisième procès d’un ressortissant de République démocratique du Congo (RDC). Ce lundi 22 novembre, Jean-Pierre Bemba rejoint Thomas Lubanga Dyilo, Germain Katanga et Mathieu Ngudjolo Chui dans le box des accusés.

Certains observateurs interprètent le fait que seuls des Africains soient pour l’instant jugés par cette cour comme le signe de l’instrumentalisation politique de la CPI et la preuve que celle-ci s’est rangée au service d’intérêts néo-coloniaux. Mais les victimes n’en attendent pas moins ce jour avec impatience depuis de années. Pour commencer à mettre un terme à leur calvaire et à l’impunité qui règne depuis trop longtemps dans l’ex-Zaïre.

La procédure, on s’en souvient, a été lancée par des Africains. Jean-Pierre Bemba avait fui la RDC en 2007 et avait été arrêté le 24 mai 2008 à Bruxelles par les autorités belges en vertu d’un mandat d’arrêt de la CPI qui avait été saisie en 2004 par François Bozizé, au pouvoir en Centrafrique depuis 2003. Et la CPI est le premier tribunal international qui permet la participation effective des victimes, lesquelles peuvent demander réparation.

Responsabilité indirecte

« C’est la première fois dans l’histoire de la justice internationale qu’un chef militaire est jugé au titre de sa responsabilité indirecte pour des viols commis par ses hommes », affirme le bureau du procureur controversé de la CPI, Luis Moreno-Ocampo.

Le sénateur Bemba, 48 ans, est accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité qui auraient été perpétrés par des membres de sa milice, le Mouvement de libération du Congo (MLC), lorsque ceux-ci avaient été appelés à la rescousse par le président centrafricain Ange-Félix Patassé, victime d’une tentative de coup d’État en 2002-2003.Les quelque 1 500 hommes du MLC envoyés sur place se seraient alors livrés à un exercice tristement classique dans la région des Grands lacs : viols, pillages et meurtres. La population civile centrafricaine a vécu le martyre durant cinq mois, entre octobre 2002 et mars 2003.

Viols contre des personnes de 8 à 70 ans

« Lorsque les troupes de Bemba ont achevé la conquête des zones occupées par les rebelles, des petits groupes de 2 à 4 soldats ont été constitués : ils sont allés de maison en maison, violant, pillant et tuant ceux qui opposaient une résistance », a affirmé Moreno-Ocampo. L’accusation a recensé quelque 400 viols à Bangui et 35 victimes seulement ont été autorisées à participer à la procédure alors que environ 1 200 demandes restent encore à être examinées par la CPI.

Ceux qui affirment avoir été violés ont de 8 à 70 ans. « Ce sont des femmes, des hommes, des enfants et des personnes âgées », explique Paolina Massidda, responsable du Bureau du conseil public pour les victimes. « Le viol est une arme de guerre : il sert à humilier les femmes et ceux susceptibles d’exercer des responsabilité au sein de leur communauté », affirme le bureau du procureur.

Le procès devra déterminer si, comme l’affirme l’accusation, Jean-Pierre Bemba « était la seule autorité décisionnaire qui exerçait un contrôle sur toutes les questions militaires du MLC ». Ou si, au contraire, le contingent du MLC « a combattu avec l’uniforme et sous le drapeau centrafricain », affirme un avocat de la défense de Bemba, Aimé Kilolo. « Ce sont les autorités centrafricaines qui avaient en charge le commandement effectif et la discipline », ajoute-t-il. Jugement dans quelques mois.

Source:Infos AFP-jeuneafrique.com

COOPERATION-KATANGA:La Région bruxelloise signe un accord avec la province du Katanga

moisekatumbi.png

Le ministre bruxellois des Relations extérieures au sein du gouvernement Picqué, Jean-Luc Vanraes, a signé un nouvel accord de coopération de cinq ans avec la province congolaise du Katanga, représentée par le gouverneur Moïse Katumbi Chapwe, a-t-il annoncé jeudi.

L’accord de coopération couvre plusieurs terrains de coopération possible: la mobilité, l’environnement (traitement des eaux usées et gestion des déchets) et la salubrité publique, et plus particulièrement l’accès à l’eau potable dans la province. Le Service d’incendie et de l’aide médicale urgente de Bruxelles va examiner la possibilité organiser des cours dans ces domaines à Lubumbashi.

D’autres domaines de coopération seront explorés: l’emploi et la coopération interuniversitaire; l’informatique et le renforcement des capacités administratives et institutionnelles. Concrètement la Région de Bruxelles-capitale soutiendra le développement du parc informatique de l’administration provinciale du Katanga et organisera entre autres des formations pour l’utilisation efficiente du matériel informatique.

On organisera aussi des formations, stages et forums afin de favoriser la mise sur pied d’une administration provinciale et locale efficace et de renforcer la bonne gouvernance à ces niveaux. Au cours de sa visite au Katanga, le ministre Vanraes a rencontré officiellement le gouverneur de la province dans sa résidence à Lubumbashi. Il a également visité les faubourgs et l’intérieur du Katanga (sud-est de la République démocratique du Congo) où des projets pourraient faire l’objet de collaborations. (MUA).

Source:rtlinfo.be

1...34567...24

Kashengeneke Mountain

Kashengeneke Mountain

CATÉGORIES

  • Album : PHOTOS GALLERIES
    <b>imageslubumbashiii.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur: JOEL KALUMBA

Joel Kalumba

LA RDC

LA RDC

Sondage

D'après vous, Qui est le Meilleur Candidat aux Présidentielles 2011?

  • VITAL KAMERHE (0%, 0 Votes)
  • JOSEPH KABILA (0%, 0 Votes)
  • OSCAR KASHALA (0%, 0 Votes)
  • ETIENNE TSHISEKEDI (0%, 0 Votes)
  • KENGO WA DONDO (100%, 0 Votes)

Nombre de votants: 0

Chargement ... Chargement ...

SOYEZ LE BIENVENU

Mwaiseni mwa Mpweto Kanyamabumba.Nga mulalanda ululimi lwa Cibemba, tulemyeba ukuti mututumine ifikope ifya lekana lekana mu cende yonse iya Babemba.Twamitotela pa kutwa fwilisha umulandu abakwesu baleishibikwa mwi sonde lyonse.

CALENDRIER

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

lifestyle |
Le Blogidien |
ewondo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien