Archives pour la catégorie INFRASTRUCTURES



FOOTBALL: Après V.Club le TP Mazembe agressé au Rwanda; les équipes congolaises malmenées en Afrique

tpm3.jpg

Les joueurs de Mazembe ont été lapidés samedi à Kigali par les Rwandais lors de leur match contre APR et ont été d’être expulsés du territoire, plus de trois semaines après l’agression de V.Club par les Nigérians dont l’affaire se trouve à la Caf.Décidément, les Congolais sont les mal-aimés sur les terrains africains. Alors que les supplices de V.Club à Aba au Nigeria sont encore frais dans la mémoire collective, un autre fait a énervé les Congolais du côté de Rwanda.

En effet, les Corbeaux du Tp Mazembe qui y étaient invités à participer à la Coupe Kagame Inter-clubs ( une compétition des équipes des pays de l’Afrique centrale et de l’Est) sont rentrés hier à Kinshasa expulsés du Rwanda après que leur match contre l’APR samedi dernier se soit terminé en queue de poisson.En effet, à en croire une source ayant vécu les faits, l’APR signe un but par Kabange Twite à la 34è minute. Trois minutes plus tard, un centre de Trésor Mputu échoue à Alain Kaluyitukadioko qui égalise.

L’arbitre éthiopien valide le but mais suite à l’insistance de son assistant, il l’annule par la suite sous prétexte qu’il y avait hors-jeu alors qu’un défenseur rwandais se trouvait sur la ligne de but pour couvrir son gardien.Mputu va vers l’arbitre pour lui expliquer le fait. Mais, pour toute réponse, il lui brandit le carton rouge. L’équipe proteste et quitte le terrain. Puis, les projectiles s’abattent sur le terrain lapidant ainsi l’équipe congolaise. Une vive tension s’y installa et l’arbitre éthiopien décida de ne plus poursuivre la partie.

Entre-temps, tous les joueurs de Mazembe se sont vus encercler par la police non pour les protéger mais pour les arrêter tandis que Lusadisu était porté disparu. Mais finalement, la police qui l’avait incarcéré l’a relâché. On se pose bien la question de savoir pourquoi les Congolais doivent-ils subir autant d’humiliation sur les terrains africains pendant qu’ici chez nous, l’hospitalité a toujours été la règle d’or. De toute façon, expulser des sportifs, c’est une grande première dans les annales du football africain.

Source:digitalcongo.net

KATANGA:Moïse Katumbi exige les explications sur la destination des fonds de rénovation de l’aérogare de Kalemie

moisekatumbi.png

Le gouverneur de la province du Katanga ne laisse aucun jour libre sans qu’il ne puisse descendre sur le terrain vérifier l’exécution des travaux divers de réhabilitation, de construction et de modernisation des nos infrastructures sociales et de communication. C’est dans ce cadre qu’il est descendu à Kalemie, au Nord du Katanga, en visite d’inspection des chantiers ouverts dans ce chef-lieu du Tanganyika.

La visite l’a mené naturellement à l’aéroport de Kalemie où il a constaté avec satisfaction que les travaux de construction et de modernisation de l’aérogare se déroulaient normalement. Mais, il a déploré que toute la charge de ces travaux soit laissée au gouvernement provincial, alors que les fonds de rénovation de l’aérogare de Kalemie étaient bel et bien libérés par le gouvernement central. De ces fonds, seules quelques briques mal fabriquées étaient acheminées sur Kalemie à partir de Kinshasa, alors que Kalemie ne manque pas de ciment ou des services habilités à fabriquer des bonnes briques. Le Gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi, s’est interrogé sur la destination réelle de ces fonds de rénovation du gouvernement central.

Le gouverneur Katumbi a aussi visité les travaux de construction du stade Sendwe qui se déroulent aussi normalement à Kalemie avec le financement du gouvernement provincial du Katanga. Quant aux travaux de reconstruction et de modernisation des routes de la ville portuaire de Kalemie, le gouverneur Katumbi a promis le démarrage des travaux très prochainement.

Source:nyota.net

 

POLITIQUE-RDC:Le gouvernement MUZITO visé par une motion de censure

muzitoachevement1703101.jpg

L’opposition en RDC a déposé vendredi, avec le soutien de quelques députés de la majorité, une motion de censure contre le gouvernement accusé « d’immobilisme patent », a-t-on appris auprès du principal parti d’opposition.

Le gouvernement du Premier ministre Adolphe Muzito, en poste depuis octobre 2008, a un « bilan négatif et fait preuve d’un immobilisme patent, sur les questions de sécurité, au niveau politique et social. Il doit être sanctionné », a déclaré Jean-Lucien Busa, député du Mouvement de libération du Congo (MLC), le principal parti de l’opposition.Celle-ci a réuni 126 signatures, soit une de plus que nécessaire. « Nous avons fait le plein de l’opposition (90 députés) et il a eu quelques voix de membres de la majorité », a précisé M. Busa, initiateur de la motion de censure.

Deux fois plus de voix requises

« Le gouvernement avait annoncé qu’il mettrait fin aux poches d’insécurité à travers le pays, alors qu’elles se sont multipliées. Sur le plan politique les élections locales n’ont pas été organisées, la mise en place des nouvelles provinces (26 contre 11 actuellement) a pris du retard et cela crée des remous. Au niveau social, la situation du citoyen ordinaire s’est détériorée d’avantage », a argumenté le député.

La motion de censure devrait être soumise à l’Assemblée la semaine prochaine, selon M. Busa. Pour être adoptée, et entraîner ainsi la chute du gouvernement, elle doit recueillir 251 voix.L’est de la République démocratique du Congo (RDC) est une région toujours instable en raison de la présence de plusieurs groupes armés qui y sévissent depuis plus d’une décennie, et le nord-ouest du pays a été secoué depuis fin octobre 2009 par un mouvement d’insurgés né d’un conflit communautaire.

Sur le plan politique, les élections municipales, urbaines et locales, qui doivent clore le cycle des scrutins (présidentielle, législatives, sénatoriale) entamé en 2006, n’ont toujours pas eu lieu, alors que des nouvelles élections générales sont prévues en 2011.

Source:jeuneafrique.com

Football:Démarrage des travaux de construction du nouveau stade du TP Mazembe, à Lubumbashi

demarragestademazembe.jpg

Les tra­vaux de construc­tion d’un nou­veau stade du TP Ma­zembe de Lu­bum­ba­shi, dont les ins­tal­la­tions se­ront conformes aux normes exi­gées par la Confé­dé­ra­tion afri­cain de foot­ball (CAF), ont dé­mar­ré vendre­di par la dé­mo­li­tion de l’an­cien stade, en pré­sence de M. Moise ka­tum­bi Chapwe, gou­ver­neur de la pro­vince du Ka­tan­ga et di­rec­teur gé­né­ral du club, a consta­té APA.

Selon l’ar­chi­tecte, le nou­veau stade du TP Ma­zembe aura une ca­pa­ci­té d’ac­cueil de 18 mille places assises, une tri­bune d’hon­neur et deux tri­bunes la­té­rales, le gra­din pour le pour­tour douze portes d’entrée, une salle de confé­rence VIP, des toi­lettes in­ternes et ex­ternes, un par­king pour vé­hi­cules et une pe­louse syn­thé­tique sur l’aire de jeux.La durée des tra­vaux est de vingt-​deux mois.Avec un standing re­le­vé et ré­pon­dant aux normes, le stade du TP Ma­zembe sera agrée par la CAF pour abri­ter des com­pé­ti­tions in­ter­na­tio­nales

En jan­vier der­nier, M. Moïse Ka­tum­bi Chapwe avait dé­blo­qué, sur fonds propres, la somme de 2 mil­lions de dol­lars US des­ti­née au fi­nan­ce­ment des tra­vaux de construc­tion du nou­veau stade du TP Mazembe.Cham­pions d’Afrique en titre et vain­queurs de la der­nière édi­tion de la Super Coupe d’Afrique, les « Cor­beaux » (sur­nom du TP Ma­zembe) sont tou­jours en course pour conser­ver leur tro­phée en Ligue des cham­pions.

Source:afriqueavenir.org

KATANGA:La Snel facture désormais à Pweto, 3 ans après l’électrification

imgp2996.jpg

La Société nationale d’électricité (Snel) a lancé sa campagne de facturation il y a une semaine  à Pweto, cité  située à plus de 400 kilomètres au nord de Lubumbashi. Des centaines d’abonnés sont concernés.L’opération de la Snel cible en moyenne 600 abonnés à Pweto. Cette cité a consommé de l’électricité pendant trois ans, sans payer un seul sou à l’Etat congolais.

Pweto n’avait jamais été électrifiée depuis l’indépendance de la RDC. Les commerçants faisaient auparavant usage de groupes électrogènes.Le courant provient de la société zambienne Zesco. La ligne d’alimentation de moyenne tension est tirée de la localité frontalière de Chienge, chef-lieu du district zambien qui porte le même nom. Elle couvre 44 kilomètres.L’électrification de Pweto est intervenue en 2007 après les travaux exécutés par les agents de Snel venus de Kinshasa et de Lubumbashi.

La Snel Pweto a lancé une campagne de sensibilisation des populations au paiement des factures avant de lancer l’opération proprement dite.  Félicien Mabeka, gestionnaire de la clientèle, explique:«Il y a ceux qui paieront une facture de 1900 Fc. La catégorie sociale et les commerçants ont une facture d’au moins 7000 Fc et au-delà. Nous leur demandons de payer pour garder ce réseau public et, ensuite, l’étendre vers ceux qui demandent encore du courant.»Pour la Snel Pweto, l’opération est une grande première  dans un milieu où l’électricité  n’a jamais existé.

Source:radiookapi.net

1...34567...11

Kashengeneke Mountain

Kashengeneke Mountain

CATÉGORIES

  • Album : PHOTOS GALLERIES
    <b>imageslubumbashiii.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur: JOEL KALUMBA

Joel Kalumba

LA RDC

LA RDC

Sondage

D'après vous, Qui est le Meilleur Candidat aux Présidentielles 2011?

  • VITAL KAMERHE (0%, 0 Votes)
  • JOSEPH KABILA (0%, 0 Votes)
  • OSCAR KASHALA (0%, 0 Votes)
  • ETIENNE TSHISEKEDI (0%, 0 Votes)
  • KENGO WA DONDO (100%, 0 Votes)

Nombre de votants: 0

Chargement ... Chargement ...

SOYEZ LE BIENVENU

Mwaiseni mwa Mpweto Kanyamabumba.Nga mulalanda ululimi lwa Cibemba, tulemyeba ukuti mututumine ifikope ifya lekana lekana mu cende yonse iya Babemba.Twamitotela pa kutwa fwilisha umulandu abakwesu baleishibikwa mwi sonde lyonse.

CALENDRIER

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

lifestyle |
Le Blogidien |
ewondo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien