Archives pour la catégorie ENVIRONNEMENT



POLITIQUE: JOSEPH KABILA s’adresse à la Nation et TSHISEKEDI regagne le pays

josephk.jpg

Pour le chef de l’Etat, son discoMercredi 08 décembre 2010, une journée pas comme les autres en RDC où le président de la République, Joseph KABILA KABANGE, chef de l’Etat, va s’adresser à la Nation à travers les députés et sénateurs réunis en Congrès, au Palais du Peuple. C’est le même jour que le président de l’UDPS, Etienne TSHISEKEDI Wa MULUMBA, va regagner la capitale congolaise après plus de trois ans d’absence pour des raisons de santé. Comme dans une partie de musique, chacun va jouer sa strophe.
urs sur l’état de la Nation devant les parlementaires réunis en congrès est constitutionnel. En effet, une fois, l’an, à l’occasion de l’anniversaire de sa prestation de serment en qualité de président de la République élu, il fait le prononcé de ce discours. Généralement, c’est le 6 décembre qu’il tient ce discours. Mais, pour la deuxième fois depuis 2007, les Bureaux des deux chambres parlementaires réunies ont décidé de changer de date au 8 décembre pour cette année. Et cela, après avoir eu un calendrier chargé tant pour les députés et sénateurs que pour le président de la République durant toute la semaine passée avec la tenue à Kinshasa de la 20è session parlementaire Union européenne-ACP qui s’est terminée le samedi, de la Conférence diplomatique achevée aussi samedi, du symposium du cinquantenaire sur les perspectives des 50 prochaines années du pays achevé vendredi, de la première célébration eucharistique de Laurent MONSENGWO PASINYA, en qualité de nouveau cardinal de la RDC, le dimanche.

Il s’agira pour le président de la République de dresser, ce mercredi 8 décembre à 10 heures au Palais du peuple, un bilan exhaustif de quatre ans de gestion du pays, depuis son élection en 2006. Mais surtout, de tracer les perspectives, pour 2011. Il fixera ainsi la classe politique et l’opinion sur la tenue des élections de 2011 et le pourquoi des ratés de l’année 2010 décrétée année du social. Il ne manquera pas de parler des acquis économiques et financiers avec l’effacement d’une bonne partie de la dette extérieure de la RDC, de la poursuite des travaux de reconstruction des infrastructures routières, hospitalières et scolaires.

Etienne Tshisekedi wa Mulumba, lui, va revenir au pays aux environs de 13h, par l’aéroport international de N’djili. Le président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, regagne le pays après quatre ans d’absence pour des raisons de santé. Il voudra, à cette occasion, jauger de sa popularité auprès des masses de Kinshasa, lui qui a été le premier à annoncer sa candidature au poste de président de la République pour l’élection de 2011. Ainsi, grande mobilisation a été faite pour réserver un accueil chaleureux à l’ancien chef de l’opposition politique. En dépit du poids de son âge (78 ans) et des faiblesses dues à sa longue maladie, Etienne TSHISEKEDI Wa MULUMBA voudrait aussi prendre un bain de foule, lors de son passage le long du Boulevard Lumumba jusqu’à la Permanence de l’UDPS, sur Zinnias, à la 10ème Rue Limete-Résidentiel. Il pourrait, à cette occasion, s’adresser à ses militants à Limete.

Source:digitalcongo.net

KATANGA-Lubumbashi: inauguration d’une briqueterie moderne KCM

briques.jpg

Une nouvelle briqueterie industrielle dénommée « Katanga Cley manufactory » (KCM) a été inauguré lundi 06 septembre dans la ville de Lubumbashi. Sa capacité de production est estimée à onze mille sept cents briques par jour.
D’après les responsables de cette nouvelle industrie, la briqueterie KCM n’est qu’à sa première phase. Elle emploie deux cents personnes.
Pour l’heure, la briqueterie « Katanga Cley manufactory », située au quartier Kalebuka dans la commune annexe, à Lubumbashi, est la seule briqueterie industrielle de la province. C’est qui est une première, selon les observateurs.Au début, il s’agissait d’un four artisanal qui, pendant deux ans, a produit un million cinq cents mille briques à l’aide de la coke.
De ces briques, indiquent les sources proches de cette nouvelle société,  huit cent cinquante mille ont servi à la construction du four industriel de cette même société.

L’exploitation, signalent les mêmes sources, se fera en deux phases. La première, celle qui a démarré ce lundi, consiste à fabriquer des briques pour la construction des cloisons.
La deuxième, quant à elle, portera sur la fabrication des briques de fondation, des tuiles et autres matériaux de construction.Cette nouvelle briqueterie vient renforcer les capacités de construction non seulement dans la ville de Lubumbashi, mais aussi à travers toute la province, indiquent les mêmes sources.
Car, d’après toujours ces sources,   la plupart des maisons dans la province du Katanga sont construites avec des briques fabriquées artisanalement et cuites à l’aide du bois de chauffage ou de braises.

Il faut noter, par ailleurs, que cette briqueterie moderne utilise la coke pour éviter le déboisement. Elle exploite également une réserve en argile et en latérite de plus de deux siècles.Pour rappel, les travaux de construction de la briqueterie « Katanga Cley manufactory », ont démarré au mois d’octobre 2008,  notamment avec  l’aménagement du site.Ils ont été exécutés sur le terrain par trois entreprises de la place à savoir, Katco, MCK et Safricas.

Source:radiookapi.net

KATANGA-Mines:reprise de l’exploitation artisanale à la carrière de Mbola

img4048.jpg

L’exploitation artisanale dans la carrière de Mbola à 80 Kilomètre de Lubumbashi a été rouverte, vendredi 1er septembre. Une cérémonie inaugurale s’est tenue au marché de Luisha (à 7 Kilomètre de là); avant que  les creuseurs artisanaux, les responsables des coopératives artisanales et les délégués des entreprises minières partenaires ne se dirigent vers cette carrière. 

Trois cent cinquante creuseurs artisanaux ont choisi de retourner à l’exploitation des gisements de cuivre et de cobalt dans la carrière de Mbola.L’identisation des creuseurs a duré plus de deux mois dans les bureaux de la Coopérative Maadini kwa Kilomo (CMKK) et Syndicat d’encadrement mutuel des creuseurs artisanaux du Katanga (Semak), les deux coopératives reconnues sur le site.

Sur place, trois entreprises font les travaux de découverture: Volcano Mining, qui détient le monopole du site; Goupe Bazano, qui prend la partie sud-est; Acacia, qui a été à la base du soulèvement des creuseurs il y a trois.Ces travaux visent à faciliter aux creuseurs artisanaux le travail d’exploitation et leur éviter des éboulements.

L’entrée de Mbola est fortement sécurisée, avec deux barrières érigées par des policiers. Et tout autour du site, on trouve un profond trou de près de 5 mètres de diamètre.Dans ce site, on n’acceptera pas de négociants.Chaque produit recueilli par les creuseurs sera directement vendu à ces trois partenaires, qui ont signé le contrat avec les coopératives CMKK et Semak.Cette carrière était fermée, il y a trois mois, sur décision du gouvernement provincial pour permettre les travaux de transformation de la carrière en une mine à ciel ouvert.Et les creuseurs artisanaux s’étaient soulevés croyant que la carrière était vendue aux industrielles.

Source: radiookapi.net

KATANGA-Lubudi: déraillement d’un train de la SNCC; 5 morts et des blessés

snccchemindefer.jpg

L’accident s’est produit lundi 31 mai  sur l’axe Lubudi-Buyofwe, à environ 30 kilomètres de la cité de Lubudi, dans le Katanga.  Pour l’instant, les wagons sont toujours couchés et obstruent  la voie ferrée. A la Societé nationale des chemins de fer du Congo, SNCC, on indique que ces victimes sont des clandestins.

Il s’agit d’un train de marchandises. A la SNCC-Lubumbashi, on rapporte que l’accident s’est produit  lundi 31 mai aux environs de 14 heures, sur l’axe Katonka-Buyofwe,  à une vingtaine de kilomètres de Lubudi.Les morts ainsi que les blessés sont tous des clandestins, a souligné Marc Manyanga, directeur d’exploitation de la SNCC. Parmi les blessés, deux sont dans un état de critique et se trouvent pour l’heure à l’hôpital de la Cimenkat à Lubudi.Les quatre wagons du train sont tous couchés et obstruent le passage. La SNCC a dépêché une équipe sur place pour relever les wagons et dégager ainsi la voie.  En outre, une enquête sera menée pour rétablir les responsabilités.

Entre temps, un des  responsables  de la SNCC-Lubudi contacté ce  mardi indique que le machiniste qui conduisait ce train a d’abord informé sa hiérarchie du déraillement avant de disparaître dans la nature.C’est au retour de  l’équipe  de secours qu’on en saura un peu plus sur ce énième déraillement de train de la SNCC, a précisé le directeur d’exploitation. Car cette zone n’est pas couverte par le réseau téléphonique, a-t-il conclu.

Source:radiookapi.net

POLITIQUE-RDC:Le gouvernement MUZITO visé par une motion de censure

muzitoachevement1703101.jpg

L’opposition en RDC a déposé vendredi, avec le soutien de quelques députés de la majorité, une motion de censure contre le gouvernement accusé « d’immobilisme patent », a-t-on appris auprès du principal parti d’opposition.

Le gouvernement du Premier ministre Adolphe Muzito, en poste depuis octobre 2008, a un « bilan négatif et fait preuve d’un immobilisme patent, sur les questions de sécurité, au niveau politique et social. Il doit être sanctionné », a déclaré Jean-Lucien Busa, député du Mouvement de libération du Congo (MLC), le principal parti de l’opposition.Celle-ci a réuni 126 signatures, soit une de plus que nécessaire. « Nous avons fait le plein de l’opposition (90 députés) et il a eu quelques voix de membres de la majorité », a précisé M. Busa, initiateur de la motion de censure.

Deux fois plus de voix requises

« Le gouvernement avait annoncé qu’il mettrait fin aux poches d’insécurité à travers le pays, alors qu’elles se sont multipliées. Sur le plan politique les élections locales n’ont pas été organisées, la mise en place des nouvelles provinces (26 contre 11 actuellement) a pris du retard et cela crée des remous. Au niveau social, la situation du citoyen ordinaire s’est détériorée d’avantage », a argumenté le député.

La motion de censure devrait être soumise à l’Assemblée la semaine prochaine, selon M. Busa. Pour être adoptée, et entraîner ainsi la chute du gouvernement, elle doit recueillir 251 voix.L’est de la République démocratique du Congo (RDC) est une région toujours instable en raison de la présence de plusieurs groupes armés qui y sévissent depuis plus d’une décennie, et le nord-ouest du pays a été secoué depuis fin octobre 2009 par un mouvement d’insurgés né d’un conflit communautaire.

Sur le plan politique, les élections municipales, urbaines et locales, qui doivent clore le cycle des scrutins (présidentielle, législatives, sénatoriale) entamé en 2006, n’ont toujours pas eu lieu, alors que des nouvelles élections générales sont prévues en 2011.

Source:jeuneafrique.com

1234

Kashengeneke Mountain

Kashengeneke Mountain

CATÉGORIES

  • Album : PHOTOS GALLERIES
    <b>imageslubumbashiii.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur: JOEL KALUMBA

Joel Kalumba

LA RDC

LA RDC

Sondage

D'après vous, Qui est le Meilleur Candidat aux Présidentielles 2011?

  • VITAL KAMERHE (0%, 0 Votes)
  • JOSEPH KABILA (0%, 0 Votes)
  • OSCAR KASHALA (0%, 0 Votes)
  • ETIENNE TSHISEKEDI (0%, 0 Votes)
  • KENGO WA DONDO (100%, 0 Votes)

Nombre de votants: 0

Chargement ... Chargement ...

SOYEZ LE BIENVENU

Mwaiseni mwa Mpweto Kanyamabumba.Nga mulalanda ululimi lwa Cibemba, tulemyeba ukuti mututumine ifikope ifya lekana lekana mu cende yonse iya Babemba.Twamitotela pa kutwa fwilisha umulandu abakwesu baleishibikwa mwi sonde lyonse.

CALENDRIER

septembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

lifestyle |
Le Blogidien |
le charl'is |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien