Archives pour la catégorie ECONOMIE



RDC:Censure contre le gouvernement Muzito: 100 signatures récoltées, selon l’opposition

muzitoachevement170310.jpg

L’opposition parlementaire s’active pour réunir les 125 signatures nécessaires pour déposer une motion de censure visant à renverser l’ensemble du gouvernement dirigé par Adolphe Muzito. Près de 100 signatures favorables ont déjà été obtenues, selon l’opposition.

La  procédure pour  renverser un gouvernement est déterminée dans la constitution  de la RDC.La première étape consiste à obtenir l’adhésion d’au moins un quart des membres de l’Assemblée nationale, c’est-à-dire 125  signatures.C’est la condition essentielle pour que cette motion soit déclarée recevable.

Dès que la motion est déposée au bureau du président de l’Assemblée nationale, le débat  et le vote devraient intervenir dans les 48 heures suivant le dépôt des signatures. A ce sujet, règlement intérieur prévoit qu’une motion de censure ne peut passer que lorsqu’elle obtient la majorité absolue des votes à l’Assemblée nationale, soit 251 votes sur les 500 députés que compte la chambre basse du parlement.

Dans l’hypothèse où la plénière de l’Assemblée nationale adopte la motion de censure, le gouvernement est réputé démissionnaire au terme de l’article 197 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.Dans ce cas, le Premier ministre remet la démission de son gouvernement au président de la République, dans les 24 heures.En cas de rejet de la motion de censure, les signataires ne peuvent proposer une nouvelle  motion au cours de la même session parlementaire et sur le même objet.

Dans tous les cas de figure, explique un analyste des affaires parlementaires, c’est la majorité au pouvoir, seule  devant sa conscience,  qui dira le dernier mot.

Source:radiookapi.net

RDC-Emploi: les autochtones de Fungurume se disent oubliés par TFM

tfmfr.jpg

La population autochtone de la cité de Fungurume, à environs 250 kilomètres de Lubumbashi, lance un cri de détresse.  Elle dénonce la mauvaise politique d’embauche de l’entreprise Tenke Fungurume Mining, TFM, qui n’engage, selon elle, que des personnes qui viennent d’ailleurs. Ces autochtones en appellent à l’implication des autorités de la province pour que leurs revendications soient prises en compte.

Pour la plupart des autochtones de la cité de Fungurume, TFM les a complètement oubliés. Ceux qui ont eu la chance d’œuvrer dans cette entreprise occupent des postes insignifiants ou ils ont été tout simplement remerciés. Motif : ils détenaient des contrats à durée déterminée. L’un d’eux se plaint : » Mais, ce dont nous nous plaignons, c’est le fait qu’ils engagent des gens venus d’ailleurs. Nous les prions d’engager nos enfants originaires de cette cité ». 

Abordée,  Mme le chef de la cité de Fungurume est plus explicite : »Laissez-moi vous dire que, ce n’est pas un secret, d’abord TFM, elle-même dit que chez les autochtones, il n’y a pas de gens qui ont étudié, alors, elle va chercher la main d’œuvre ailleurs.Elle avoue que TFM ne favorise pas les autochtones. Elle promet de s’impliquer pour que la cause de ses administrés soit entendue . De toutes les façons, les autochtones se plaignent. Nous allons faire quelque chose pour qu’on puisse aussi penser à eux ».

Le son de cloche de TFM

De son côté, l’entreprise Tenke Fungurume Mining annonce qu’elle a un effectif de 2 000 travailleurs à temps plein et environ 1 500 contractants. 98% de ses travailleurs sont les nationaux et elle rassure qu’elle s’est donné comme priorité l’engagement des locaux.Elle dit  avoir développé une base de données dans laquelle sont enregistrés 14 000 locaux à la recherche de l’emploi.

Source:radiookapi.net

KATANGA-Luena: la cassitérite oppose la Gécamines, MMR et les négociants.

cassiterite.jpg

6 tonnes des cassitérites appartenant à des négociants ont été saisis par la garde industrielle de la Gécamines mardi dans  la cité minière de Luena en territoire de Bukama, situé à environ  350 Kilomètres de Lubumbashi. 8 négociants sont mis aux arrêts. Ils  sont accusés d’avoir refusé de vendre leurs produits miniers à l’entreprise Mining  Mineral  Ressource, MMR, unique comptoir d’achat implanté à Luena.

A leur tour, les négociants accusent MMR de s’arroger illégalement le monopole  sur l’achat des cassitérites avec la bénédiction de la Gecamines.D’après ces commerçants, le responsable de l’entreprise  MMR a utilisé les gardes industrielles de la  Gécamines pour saisir les 6 tonnes de  leur cassitérite déjà entreposées à la gare de la SNCC.Une  accusation que rejette  le responsable du comptoir d’achat de minerais, MMR. Ce dernier pointe du doit la Gécamines et le conflit dure depuis 3 jours.

En réaction, le responsable de MMR déclare que son entreprise n’a aucune influence sur  la Gécamines.Les dirigeants de la Gécamines n’ont pas livré leur version des faits.Entre temps, l’Inspecteur de service des mines de  Bukama en mission à Luena précise que l’entreprise MMR, n’a pas le  monopole d’achat des cassitérites. MMR ne détient aucune autorisation dans ce sens, soutient-il.

Par ailleurs, il affirme  qu’il  existe  des nouvelles  carrières  découvertes  dans les villages situés  à environ  200 Kilomètres de Luena. D’après lui, ces carrières sont  gérées par les chefs des terres.

Source: radiookapi.net

RDC-Turquie: Joseph Kabila et Abdullah Gul tournés vers l’avenir d’une coopération bilatérale

jkabgull.jpg

Arrivé dimanche à Kinshasa pour une visite de travail en RD Congo, le président turc, Abdullah Gul, a été reçu à dîner lundi soir par son homologue congolais, Joseph Kabila. Pour ce dernier, la visite du numéro un turc marque  une étape décisive dans le rapport d’amitié entre les peuples de deux pays.Joseph Kabila a par ailleurs annoncé la signature entre les ministres des Affaires étrangères de deux Etats d’un mémo d’entente relatif à la création d’un mécanisme politique qui balise l’avenir de relations bilatérales entre la RD Congo et la Turquie.

Par ailleurs, dans le cadre de la visite du chef d’Etat turc, il s’est ouvert lundi à Kinshasa le tout premier forum entre opérateurs économiques congolais et ceux de la Turquie.Le président Abdullah Gul a dans sa suite près de deux cents hommes d’affaires. Ceux-ci manifestent beaucoup d’intérêt d’investissement dans plusieurs secteurs: agro-alimentaire, construction et  immobilier, notamment.Et en RD Congo, ils ont trouvé plusieurs opportunités de commerce et d’investissement.En 2009, le volume des investissements turcs au Congo Kinshasa a dépassé 10 millions USD, contre 2 millions USD seulement il y a quatre ans, a fait observer le chef de la délégation des hommes d’affaires turcs, et président de Tuscon, leur corporation.

“Ni pétrole ni gaz naturel”

Le président turc a également pris part à l’ouverture du premier forum entre opérateurs économiques de deux pays. Il a déclaré, notamment que la Turquie n’a pas de pétrole, n’a pas de gaz naturel non plus. Mais, peut-être que ç’a été finalement une bonne chose pour nous. Parce que nous avons appris du coup, à créer une industrie, à produire et à beaucoup travailler. C’est avec ces expériences que nous avons pu développer, nous sommes prêts à partager ces expériences avec vous. Les hommes d’affaires qui sont ici sont venus avec des sentiments sincères.

Côté congolais, le président de la FEC (Fédération des entreprises du Congo), le ministre du Plan et le Premier ministre se sont tous livrés à un exercice de vrais managers pour rassurer leurs interlocuteurs.L’économie du Congo, ont-ils fait part aux hôtes turcs,  évolue aussi dans un environnement plus sain, grâce à toutes les réformes courageuses entreprises à tous les niveaux.“Venez, il y a de la place pour tout le monde”,  a dit Adolphe Muzito à la délégation du président Abdullah Gul.

Source: radiookapi.net

RDC-Rentrée parlementaire: la révision constitutionnelle pointe à l’horizon

assembleenationalebon.jpg

La refléxion sur la révision constitutionnelle en RD Congo n’est plus un tabou. Le président de l’Assemblée nationale a évoqué la question dans son discours d’inauguration de la session de mars, sans préciser les dispositions qui seront concernées par cette révision.Evariste Boshab estime que la revision constitutionnelle  est un exercice normal  dans une démocratie.

Dans son adresse aux députés, en présence des ambassadeurs et diplomates accrédités en RD Congo, il a précisé que la révision constitutionnelle dans son principe est un exercice normal de remise en question qui, dans le vécu qui rythme les institutions, constitue la respiration démocratique toute naturelle.La déclaration d’Evariste Boshab met un terme à ce qui n’était encore que des discussions dans les couloirs de l’hémicycle, il y a peu. Pour le président de l’Assemblée nationale, la constitution n’est pas instituée éternellement. Elle régit le pouvoir de manière durable et fixe et non de manière irrévocable.

Certains ténors de l’opposition ont bien reçu le discours d’Evariste Boshab. Cependant, la révision constitutionnelle ne peut toucher  à certaines dispositions liées à la durée du mandat du chef de l’Etat, ont-ils prévenus.Dans ce lot, on retrouve Roger Lumbala président du groupe parlementaire de l’opposition “Ordre des démocrates républicains”. Il a déclaré: Ce qu’il [Evariste Boshab] préfère maintenant faire, c’est adapter la situation actuelle à la constitution. Mais nous allons veiller à ce qu’il n’y ait que les articles qui concernent la décentralisation. Nous ne changerons pas le mandat du chef de l’Etat.

La loi organique sur la Commission électorale nationale indépendate (CENI) fera également l’objet d’un examen au sein d’une commission paritaire mixte Sénat- Assemblée nationale. Lors du vote de ce projet, des divergences sont apparues entre les deux chambres du Parlement. Ces divergences ont porté notamment sur: le nombre des membres du bureau de la Ceni, l’instauration ou non de l’assemblée plénière, l’entrée ou non de la société civile ou encore sur la représentation de la femme au sein de la CENI.

Source: radiookapi.net

1...34567...9

Kashengeneke Mountain

Kashengeneke Mountain

CATÉGORIES

  • Album : PHOTOS GALLERIES
    <b>imageslubumbashiii.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur: JOEL KALUMBA

Joel Kalumba

LA RDC

LA RDC

Sondage

D'après vous, Qui est le Meilleur Candidat aux Présidentielles 2011?

  • VITAL KAMERHE (0%, 0 Votes)
  • JOSEPH KABILA (0%, 0 Votes)
  • OSCAR KASHALA (0%, 0 Votes)
  • ETIENNE TSHISEKEDI (0%, 0 Votes)
  • KENGO WA DONDO (100%, 0 Votes)

Nombre de votants: 0

Chargement ... Chargement ...

SOYEZ LE BIENVENU

Mwaiseni mwa Mpweto Kanyamabumba.Nga mulalanda ululimi lwa Cibemba, tulemyeba ukuti mututumine ifikope ifya lekana lekana mu cende yonse iya Babemba.Twamitotela pa kutwa fwilisha umulandu abakwesu baleishibikwa mwi sonde lyonse.

CALENDRIER

juin 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

lifestyle |
Le Blogidien |
le charl'is |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien