Archives pour la catégorie ECONOMIE



ECONOMIE:Le gouverneur du Katanga a levé la mesure d’interdiction de circulation des camions « CANTER » sur la route Kasumbalesa.

canter1987.jpg

Le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, a décidé dernièrement à Kasumbalesa la levée de la mesure interdisant la circulation des camions CANTER chargés de sacs de maïs et la farine de maïs en provenance de l’Afrique australe.

C’était au cours d’un meeting populaire qu’il a présidé à la cité frontalière de Kasumbalesa où il a effectué une mission éclair. Dans son adresse, le gouverneur du Katanga a passé en revue la situation générale de la cité frontalière en évoquant notamment la nécessité de l’amélioration de la desserte en eau potable et en électricité, avant d’annoncer un train de mesures à haute portée sociale. Il s’agit notamment de la reprise du trafic des camions « CANTER » transportant la farine et les graines de maïs moyennant paiement d’une taxe unique de cinquante mille francs congolais.

Le gouverneur du Katanga a également promis de mettre à la disposition des habitants de Kasumbalesa un bus de transport en commun pour desservir la ligne Lubumbashi – Kasumbalesa. Il a également décidé que la taxe de transport du bois passe de 800.000 FC à 200.000 FC et que le test d’alcool est désormais obligatoire pour tous les chauffeurs exploitant le transport en commun des personnes sur l’axe Lubumbashi – Kasumbelesa.

Auparavant, le gouverneur du Katanga avait présidé une réunion de sécurité au guichet unique de la DGDA situé au village Whisky à 7 km de la cité frontalière de Kasumbalesa. Moïse Katumbi Chapwe a visité les bâtiments de la DGDA pour se rendre compte de l’ampleur des dégâts causés par les incidents de mardi 16 novembre.  

Sur place, il a pu constater que les vitres du nouveau bâtiment du guichet unique de la DGDA ont été cassées, la guérite brûlée et plusieurs autres biens de cette régie financière et des particuliers endommagés.   Certains meneurs de ces incidents ont été arrêtés et condamnés par le tribunal de paix de Kasumbalesa à deux ans de prison. Le gouverneur du Katanga a fustigé le mauvais comportement qui vise à détruire les biens de l’Etat.

Source:mediacongo.net

COOPERATION-KATANGA:La Région bruxelloise signe un accord avec la province du Katanga

moisekatumbi.png

Le ministre bruxellois des Relations extérieures au sein du gouvernement Picqué, Jean-Luc Vanraes, a signé un nouvel accord de coopération de cinq ans avec la province congolaise du Katanga, représentée par le gouverneur Moïse Katumbi Chapwe, a-t-il annoncé jeudi.

L’accord de coopération couvre plusieurs terrains de coopération possible: la mobilité, l’environnement (traitement des eaux usées et gestion des déchets) et la salubrité publique, et plus particulièrement l’accès à l’eau potable dans la province. Le Service d’incendie et de l’aide médicale urgente de Bruxelles va examiner la possibilité organiser des cours dans ces domaines à Lubumbashi.

D’autres domaines de coopération seront explorés: l’emploi et la coopération interuniversitaire; l’informatique et le renforcement des capacités administratives et institutionnelles. Concrètement la Région de Bruxelles-capitale soutiendra le développement du parc informatique de l’administration provinciale du Katanga et organisera entre autres des formations pour l’utilisation efficiente du matériel informatique.

On organisera aussi des formations, stages et forums afin de favoriser la mise sur pied d’une administration provinciale et locale efficace et de renforcer la bonne gouvernance à ces niveaux. Au cours de sa visite au Katanga, le ministre Vanraes a rencontré officiellement le gouverneur de la province dans sa résidence à Lubumbashi. Il a également visité les faubourgs et l’intérieur du Katanga (sud-est de la République démocratique du Congo) où des projets pourraient faire l’objet de collaborations. (MUA).

Source:rtlinfo.be

ECONOMIE -RDC:Le Club de Paris annule la totalité de la dette à l’égard de la RDC.

rdc.jpg

Les créanciers publics membres du Club de Paris et le Brésil ont décidé d’annuler la totalité de la dette de la République démocratique du Congo (RDC) à leur égard, soit 7,35 milliards de dollars, selon un communiqué reçu jeudi de cette instance réunissant 19 pays industrialisés.Le Club de Paris et le Brésil ont rencontré les représentants de la RDC mercredi, convenant de cette annulation, au titre de l’initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés (initiative PPTE renforcée).La RDC, qui a célébré ses 50 ans d’indépendance cet été, était parvenue en juillet au « point d’achèvement » de l’initiative PPTE, devenant alors le 30e pays à l’avoir atteint.

Cet accord ouvrait la voie à une réduction de la dette extérieure publique de ce géant d’Afrique centrale ravagé par des années guerres, dont le montant total était estimé à 13,70 milliards de dollars fin 2009, selon le Fonds monétaire international (FMI) et l’Association internationale pour le développement (AID).Lancée par la Banque mondiale et le FMI en 1996, l’initiative PPTE a pour but de créer un cadre dans lequel tous les créanciers puissent offrir un allègement de la dette aux pays les plus pauvres et les plus fortement endettés du monde. Les ressources ainsi dégagées par les pays qui en bénéficient ont pour vocation d’être consacrées à réduire la pauvreté.

La RDC avait déjà bénéficié en septembre de l’annulation de 224 millions d’euros de dette, par l’Espagne, en application d’un accord signé en mars 2010 par le Club de Paris, qui compte 19 membres permanents, dont les Etats-Unis, une douzaine de pays européens, la Russie et le Japon.Les créanciers du Club de Paris ont toutefois fait part de « leur préoccupation à propos du climat des affaires et ont demandé à la RDC de procéder à de nouvelles réformes pour améliorer encore la gouvernance, la primauté du droit et la lutte contre la corruption ».Ils notent que le pays est déterminé à améliorer « la gouvernance et le climat des affaires », à réduire la pauvreté et à mettre en place un programme économique ambitieux.

Source:selon AFP/google-actualités

Les entrepreneurs belges disposés à participer à la reconstruction de la RDC

jkkalbert2.jpg

Quelque 80 entrepreneurs belges bruxellois et wallons conduits par le ministre de l’Economie, de l’Emploi, du Commerce extérieur et de la Recherche scientifique de la région de Wallonie-Bruxelles prospectent auprès des pairs congolais des marchés d’investissements dans le cadre du programme de la reconstruction de la RDC.

L’hôtel Memling a servi de ca­dre le lundi 15 novem­bre 2010 au démarrage officiel des échanges d’une part, entre des entrepreneurs belges et leurs collègues de la RDC et d’autre part avec des décideurs congo­lais. Ces entrepreneurs bruxellois et wallons au nombre de 80. Ils ont à leur tête le ministre bruxellois de l’Econo­mie, de l’Emploi, du Commerce Extérieur et de la Recherche Scien­tifique.

Benoît Cerexhe avait à ses côtés le ministre des Affaires Foncières Maj Kisimba qui représentait son collègue du Plan empêché. Du 15 au 16 novembre 2010, les opérateurs économiques congo­lais répartis dans des secteurs précis vont expliquer à leurs collè­gues ce qu’ils attendent d’eux.

Les Belges diront à leur tour ce qu’ils peu­vent leur apporter… En­fin, les deux parties dis­cuteront des modalités de financement de diffé­rents projets. La mission économique et commer­ciale belge est attendue à Lubumbashi, ce mer­credi. Et le va refaire le même exercice avec les opérateurs miniers ins­tallés au Katanga. Construction, Energie, Environnement, Eau; Transport, Mines et Fournisseurs des Indus­tries, Emploi, formation et matériels didacti­ques…. sont les sec­teurs de prédilection des entrepreneurs bruxellois et wallons en visite en RDC.

Réalisme et franchise

Appelé à parler de l’état actuel des relations belgo-congolaises, l’am­bassadeur belge Dominique Struye a dit qu’elles ont été marquées par des soubre­sauts et des froideurs, « on va essayer de les normaliser. Elles sont entrées dans une nouvelle phase ». Il est revenu sur les grandes lignes des engage­ments pris entre les premiers ministres belges et congolais en date du 24 janvier 2009.

Les deux parties s’étaient convenues à l’époque d’avoir toujours un dia­logue franc et permanent. Et s’il y a des difficultés, on de­vrait dialoguer en respectant les institutions de chaque pays. Et cela dans un esprit d’égalité et de d’amitié. Par ailleurs, les deux hommes d’Etat avaient pris l’engagement d’intensifier la coopéra­tion entre leurs deux pays. Le diplomate belge a demandé à ses concitoyens présents dans la salle d’avoir toujours à l’esprit ces préoc­cupations. Il a indiqué que les Congolais ont pris conscien­ce des efforts réalisés par la ­Belgique en RDC.

La récente visite du souve­rain belge en terre congolai­se est le signe de la recon­naissance de la grandeur du Congo-Kinshasa. Quant aux axes prin­cipaux de la coopération en­tre les deux pays, Bruxelles met surtout l’accent sur la sécurité, la démocratisation et les droits de l’homme ainsi que la bonne gouvernance, a-t-il souligné. Effleurant le volet relatif au climat des affaires, il a fait état de la ruée des investisseurs chinois et autres vers la RDC. Pourtant, on dit que ce domaine ne se porte pas bien. Les bel­ges sont frileux. Les congolais aimeraient les voir affluer chez eux.

Source:digitalcongo.net

KATANGA-Lubumbashi: inauguration d’une briqueterie moderne KCM

briques.jpg

Une nouvelle briqueterie industrielle dénommée « Katanga Cley manufactory » (KCM) a été inauguré lundi 06 septembre dans la ville de Lubumbashi. Sa capacité de production est estimée à onze mille sept cents briques par jour.
D’après les responsables de cette nouvelle industrie, la briqueterie KCM n’est qu’à sa première phase. Elle emploie deux cents personnes.
Pour l’heure, la briqueterie « Katanga Cley manufactory », située au quartier Kalebuka dans la commune annexe, à Lubumbashi, est la seule briqueterie industrielle de la province. C’est qui est une première, selon les observateurs.Au début, il s’agissait d’un four artisanal qui, pendant deux ans, a produit un million cinq cents mille briques à l’aide de la coke.
De ces briques, indiquent les sources proches de cette nouvelle société,  huit cent cinquante mille ont servi à la construction du four industriel de cette même société.

L’exploitation, signalent les mêmes sources, se fera en deux phases. La première, celle qui a démarré ce lundi, consiste à fabriquer des briques pour la construction des cloisons.
La deuxième, quant à elle, portera sur la fabrication des briques de fondation, des tuiles et autres matériaux de construction.Cette nouvelle briqueterie vient renforcer les capacités de construction non seulement dans la ville de Lubumbashi, mais aussi à travers toute la province, indiquent les mêmes sources.
Car, d’après toujours ces sources,   la plupart des maisons dans la province du Katanga sont construites avec des briques fabriquées artisanalement et cuites à l’aide du bois de chauffage ou de braises.

Il faut noter, par ailleurs, que cette briqueterie moderne utilise la coke pour éviter le déboisement. Elle exploite également une réserve en argile et en latérite de plus de deux siècles.Pour rappel, les travaux de construction de la briqueterie « Katanga Cley manufactory », ont démarré au mois d’octobre 2008,  notamment avec  l’aménagement du site.Ils ont été exécutés sur le terrain par trois entreprises de la place à savoir, Katco, MCK et Safricas.

Source:radiookapi.net

12345...9

Kashengeneke Mountain

Kashengeneke Mountain

CATÉGORIES

  • Album : PHOTOS GALLERIES
    <b>imageslubumbashiii.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur: JOEL KALUMBA

Joel Kalumba

LA RDC

LA RDC

Sondage

D'après vous, Qui est le Meilleur Candidat aux Présidentielles 2011?

  • VITAL KAMERHE (0%, 0 Votes)
  • JOSEPH KABILA (0%, 0 Votes)
  • OSCAR KASHALA (0%, 0 Votes)
  • ETIENNE TSHISEKEDI (0%, 0 Votes)
  • KENGO WA DONDO (100%, 0 Votes)

Nombre de votants: 0

Chargement ... Chargement ...

SOYEZ LE BIENVENU

Mwaiseni mwa Mpweto Kanyamabumba.Nga mulalanda ululimi lwa Cibemba, tulemyeba ukuti mututumine ifikope ifya lekana lekana mu cende yonse iya Babemba.Twamitotela pa kutwa fwilisha umulandu abakwesu baleishibikwa mwi sonde lyonse.

CALENDRIER

septembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

lifestyle |
Le Blogidien |
le charl'is |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien