ECONOMIE:Le chinois Minmetals rachète Anvil Mining

ECONOMIE:Le chinois Minmetals rachète Anvil Mining  dans ECONOMIE gecamines_11_01-150x120Après une certaine résistance de la Gecamines, le Chinois Minmetals s’est finalement offert le contrôle d’Anvil Mining par le rachat de 90% des actions souscrites dans son capital social. Ce qui devait assouvir les appétits de la Chine en cuivre, en attendant le démarrage des activités de la Sicomines, société minière créée en marge de la signature en 2007 des contrats chinois entre la RDC et un consortium d’entreprises chinoises. La firme australo-canadienne, Anvil Mining, opérant dans le Katanga, a finalement cédé à la pression exercée depuis un temps par la société minière chinoise Minmetals. Après plusieurs reports, Minmetals a acquis la semaine dernière 90% des parts de l’Australo-Canadien Anvil Mining, prenant ainsi le contrôle d’un des géants miniers de la province cuprifère du Katanga.

La transaction a été conclue loin des regards des autorités politiques de Kinshasa. Seule, croit-on savoir, la Gecamines, société commerciale entièrement détenue par l’Etat congolais, également actionnaire d’Anvil Mining, a eu écho du dénouement de cette transaction. En effet, c’est depuis longtemps que la Chine lorgnait sur le cuivre congolais, notamment avec la création, dans le cadre des contrats chinois négociés en 2007, d’une joint-venture, Sicomines, détenue entre l’Etat congolais et le consortium d’entreprises chinoises en raison de 32% et 68% d’actions dans le capital social. Mais, avec toutes les péripéties qui ont entouré la mise en œuvre effective des investissements en infrastructures prévus dans ce contrat, la Sicomines tarde encore à se mettre sur pied. Aussi, en attendant le démarrage de ce projet minier, toujours dans le Katanga, la Chine a-t-elle contourné la difficulté en acquérant directement le contrôle d’une société minière déjà opérationnelle sur terrain.

L’un de ses géants miniers, Minmetals Resources – inscrite à la Bourse de Hong-Kong et détenue majoritairement par Chine Minmetals Nonferrous, qui fait partie du groupe China Minmetals – a donc porté son dévolu sur Anvil Mining. Des sources proches du dossier renseignent que Minmetals devait débourser environ 1,3 milliard USD pour conclure cette transaction. Les principaux projets d’Anvil Mining sont ceux de Kinsevere et de Mutoshi, dans le Sud de la RDC, où il possède respectivement 95% et 70% des parts et qui contiennent environ 600.000 tonnes de cuivre. Minmetals, contrôlé par l’Etat chinois, est l’un des principaux groupes miniers du pays, produisant notamment du cuivre, de l’aluminium, du nickel et du zinc. En 2011, il a enregistré un bénéfice net de 12,77 milliards de yuans (1,53 milliard d’euros).

LA GECAMINES A FINI PAR FLECHIR

C’est depuis le dernier trimestre 2011 que Minmetals et Anvil avaient entamé des discussions au sujet de la proposition d’achat. Selon certains témoignages, les discussions achoppaient notamment sur l’objection de la Gecamines, un des actionnaires d’Anvil, qui tardait à donner son feu vert à la transaction. D’où, le temps pris pour le dénouement de ce dossier. Très attaché à Anvil, Minmetals avait cependant prolongé jusqu’au 16 février 2012 l’offre visant à racheter les actions ordinaires d’Anvil au coût de 8 USD chacune. C’est la quatrième fois que l’expiration de l’offre était reportée depuis son annonce originale, à fin septembre 2011.

Pour rappel, Anvil Mining Ltd est un producteur de cuivre établi en RDC. Sa première production remonte en 2002. La compagnie se concentre présentement sur le rodage de la Phase II du projet de Kinsevere pour une usine de traitement par procédé d’extraction par solvant et par électrolyse au coût de 400 millions USD. Il est prévu que cette usine produise 60.000 tonnes de cathodes de cuivre par année, selon le standard du LME (London Metal Exchange). Lorsque complétée, la Phase II du projet de Kinsevere représentera pour Anvil le projet par excellence. C’est sur quoi devait s’atteler, apprend-on de sources généralement bien informées, Minmetals. Le gisement de Kinsevere est situé dans la ceinture cuprifère du Katanga qui est reconnue pour ces gisements de qualité exceptionnelle.

Source:mediacongo.net

0 commentaire à “ECONOMIE:Le chinois Minmetals rachète Anvil Mining”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Kashengeneke Mountain

Kashengeneke Mountain

CATÉGORIES

  • Album : PHOTOS GALLERIES
    <b>imageslubumbashiii.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Auteur: JOEL KALUMBA

Joel Kalumba

LA RDC

LA RDC

Sondage

D'après vous, Qui est le Meilleur Candidat aux Présidentielles 2011?

  • VITAL KAMERHE (0%, 0 Votes)
  • JOSEPH KABILA (0%, 0 Votes)
  • OSCAR KASHALA (0%, 0 Votes)
  • ETIENNE TSHISEKEDI (0%, 0 Votes)
  • KENGO WA DONDO (100%, 0 Votes)

Nombre de votants: 0

Chargement ... Chargement ...

SOYEZ LE BIENVENU

Mwaiseni mwa Mpweto Kanyamabumba.Nga mulalanda ululimi lwa Cibemba, tulemyeba ukuti mututumine ifikope ifya lekana lekana mu cende yonse iya Babemba.Twamitotela pa kutwa fwilisha umulandu abakwesu baleishibikwa mwi sonde lyonse.

CALENDRIER

février 2012
L Ma Me J V S D
« nov   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

lifestyle |
Le Blogidien |
ewondo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien