Archives pour juin 2010

RDC:Marcellin Cishambo et Pascal Tutu, nouveaux gouverneurs du Sud-Kivu et du Maniema

bukavu.jpg

Marcellin Cishambo et Pascal Tutu Salumu de l’Alliance de la majorité présidentielle (AMP) ont été élus respectivement gouverneur du Sud-Kivu et du Maniema, au terme de scrutins organisés, samedi 12 juin à Bukavu et Kindu, par la Commission électorale indépendante (CEI).

 A l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, Marcellin Cishambo et son colistier, Jean Claude Kibala, ont recueilli 24 voix sur les 36 suffrages exprimés. Soit les deux tiers des électeurs. Selon la société civile du Sud-Kivu, plusieurs défis attendent le nouveau gouverneur. C’est notamment: la sécurisation de la province, la réhabilitation des infrastructures , l’encadrement des démobilisés, l’amélioration du social et le rapatriement des déplacés de guerre bloqués en ville. 

Il s’agit du 3ème gouverneur de l’AMP à être élu à la tête de cette province durant la législature en cours. Plusieurs habitants de Bukavu estiment que le nouveau gouverneur risque de tomber dans les mêmes erreurs qui ont conduit au désaveu, par l’assemblée provinciale, de ses deux prédécesseurs. 

Il s’agit notamment de la mauvaise gestion et du manque de détermination à développer cette province. Le coordonnateur provincial de l’AMP, Démas Kangwenye, ne partage pas cette crainte. Il rassure plutôt que Marcellin Cishambo va se servir des échecs de ses prédécesseurs pour ne pas commettre les mêmes erreurs.   Ce dernier exerçait jusque-là les fonctions de conseiller politique et diplomatique du chef de l’Etat. 

Plébiscite de Tutu Salumu 

A Kindu, 21 députés provinciaux, sur les 24 présents, ont voté en faveur du député Pascal Tutu Salumu et son adjoint, Bikenge Musimbi. Son adversaire, Aaron Shabani et son colistier Tabezi Pene Magu n’ont obtenu que 3 voix. La nouvelle équipe élue vient remplacer le gouverneur démissionnaire Didi Manara Linga et le vice-gouverneur, Mendes Masudi, déchu par l’assemblée provinciale du Maniema. 

Avant de procéder au vote proprement dit, le bureau de présentation provinciale de la CEI a communiqué les noms de candidats ayant  désisté. Il s’agit de: Prosper Tunda Kasongo, Léonard Nsada Buleli, Jeanne Tabu Nasor, Jean Wisengela, Pierre Masudi Kansilebo, Joseph Nyembo, Lofimbo Athigo et Déogratias Kikuni.

Source:radiookapi.net

KATANGA: Moïse Katumbi satisfait des travaux de réhabilitation de l’aéroport de la Luano

luano150610.png

C’est un constat de satisfaction qui se dégage, d’une manière générale, de l’avancement des travaux de réhabilitation des infrastructures au Katanga et particulièrement sur la participation de la population. Le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi a exprimé sa joie quant à l’évolution de la situation. Il a, à ces propos, eu ces mots : « Il y a encore beaucoup des travaux à faire. Nous devons reconstruire la province. Je crois que nous sommes dans le bon. Je venais de visiter l’avenue Moba, où la population s’occupe elle- même à faire le drame, nous allons aider cette population. Voilà un grand coup de main. Et ça fait plaisir qu’on puisse asphalter encore d’autres routes à la Kenya, parce que la population elle-même soutient les initiatives du président de la République et du gouvernement provincial ».

S’agissant particulièrement de la réhabilitation de l’aéroport international de la Luano, on indique que les travaux se déroulent à un rythme normal. Raison pour laquelle pour les faire avancer davantage, le gouvernement provincial du Katanga a décidé de fermer cet aéroport entre 20 h et 5 h du matin. Rappelons que 3 millions de dollars américains ont été débloqués par le chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, pour les travaux qui portent sur les 88 premiers mètres de la piste.

Après, le chef de l’administration provinciale du Katanga n’a eu décidément pas droit au repos durant le dernier week-end confirmant ainsi son appellation de « bâtisseur ». Dimanche 13 juin, Moïse Katumbi qu’accompagnait le député national, Godé Yasupa, a sillonné Lubumbashi dans le cadre de la visite des différents chantiers parmi lesquels ceux qui sont en état de finissage et ceux en cours  de réfection. Le gouverneur a bouclé sa tournée à travers les chantiers par celui de Biayi en pleine macadamisation par les Chinois de Crec. La preuve de la participation de la population aux travaux lui a été –une fois de plus donnée- à la commune de la Kenya où il est passé avant précisément sur l’avenue Moba qu’on venait de macadamiser par Safricas grâce à la ,technologie de pointe expérimentée par Road Afrika.

Source:nyota.net

KATANGA-PPRD:Katumba Mwanke défend la vision de Kabila à Pweto !

27698625.jpg

Faut-il édulcorer la vérité lorsque les faits sur terrain attestent de façon indubitable que le travail de modernisation est réellement en marche d’un coin à l’autre du pays ? Les mauvaises langues ont-elles assez d’arguments pour convaincre que la transformation d’un pays peut se faire par un coup de baguette magique ? Toutes ces questions et tant d’autres ont trouvé des réponses sans équivoque hier, mercredi 10 juin 2010, au cours d’une émission animée par Séverin Bamany de Digital Congo et à laquelle ont pris part quatre Honorables Députés Nationaux dont l’un de l’Opposition.

En toile de fond de ce débat, trois idées fortes développées par Augustin Katumba Mwanke, Député National, élu de la circonscription électorale de Pweto, dans la Province du Katanga, à l’occasion de l’inauguration du siège du PPRD dans cette partie du pays. L’homme a démontré, preuve à l’appui, que le PPRD est et demeure la seule grande force politique du Pays ; que les cinq chantiers, sous l’impulsion du Chef de l’Etat, Joseph Kabila, à Pweto et partout ailleurs, à travers la République, sont une réalité. Qu’enfin, Kabila est un homme qui tient parole. Même s’il faut reconnaître certaines failles inhérentes somme toute à la nature humaine, l’action menée par le Chef de l’Etat, a soutenu Katumba Mwanke est positive à tous égards.

Pweto, fief électoral de l’Honorable Député Augustin Katumba Mwanke reste et restera un exemple parmi tant d’autres du travail de fourmi qui se réalise dans le cadre de la modernisation du Pays, à travers les cinq chantiers de la République. L’eau, l’électricité, l’accessibilité à la ville par les voies routière, aérienne et navigable, construction des infrastructures économique, hospitalière… sont là des preuves indubitables que les chantiers de la République, sous l’impulsion de Joseph Kabila, à Pweto et dans d’autres coins du pays, sont une réalité. Quatre Députés Nationaux dont Gertrude Kalaba, élue de Lubumbashi et membre de la CODECO (AMP), Oscar Gema, élu de la Lukunga à Kinshasa, membre du PPRD, Jean-Claude Vuemba, élu de Kasangulu, dans le Bas-Congo, Président National du MPCR, Opposition politique et enfin, Aubin Minaku, élu d’Idiofa, dans le Bandundu, PPRD, ont su donner leurs avis respectifs sur les trois idées forces de Katumba Mwanke. PPRD : grande force politique du pays Partie d’une projection de ce qu’a été la journée du 4 juin 2010, à Pweto, au Katanga, fief de l’Honorable Député Augustin Katumba Mwanke, les invités de Séverin Bamany, du moins ceux de la Majorité, ont reconnu que le PPRD reste la seule force, sur l’échiquier national, capable de conduire Joseph Kabila à prendre le strapontin pour le second quinquennat de 2011 à 2016.

Face à l’optimisme beat de la majorité, Jean-Claude Vuemba a considéré, au regard des soubresauts de ces derniers jours, avec la création du CLP au sein de l’Amp, que cette alliance ressemble fort bien à un bateau qui prend de l’eau de toute part. En dépit de cette faiblesse au sein de l’Amp, ses membres pensent qu’il s’agit là d’une querelle de famille qui ne peut aucunement occulter le respect des accords. Que par ailleurs, ont-ils fait savoir, c’est l’Opposition qui bat de l’aile, parce qu’incapable, à ce jour, à se doter d’un Porte-parole alors que le texte qui régit l’Opposition institutionnelle a été adopté au Parlement et promulgué par le Chef de l’Etat. Raison des cinq chantiers Parti d’un constat malheureux, macabre selon lequel le pays était dans un gouffre, un Député de la majorité a prouvé que les cinq chantiers, aujourd’hui, valent la peine. Aubin Minaku a répertorié quelques infrastructures autrefois délabrées. Comme dans le domaine de la santé, l’éducation,… Mais, a-t-il dit, avec ce qui est fait à Pweto, il y a de quoi se féliciter car, le bon travail avec le concours des propres fils du terroir, du Gouvernement central et provincial ainsi que des partenaires miniers qui exercent leurs activités dans le coin. Poursuivant sa réflexion, Aubin Minaku est resté ferme pour soutenir que les chantiers sont un processus à long terme.

Ils visent la modernisation et la construction du pays. D’où vient, a-t-il précisé, l’on ne peut construire le pays au cours d’un seul mandat. Cet avis a été nuancé par l’Honorable Jean-Claude Vuemba. Pour lui, les résultats obtenus jusque-là sont insatisfaisants. Encore que les chantiers n’ont pas atteint totalement sa province où la route numéro 16 qui relie Kisantu à Kimvula n’est pas encore réhabilitée. Kabila : Homme de parole Rappelant les propos de son discours d’investiture du 6 décembre 2006, les invités de Bamany ont soutenu que Katumba Mwanke a bien vu lorsqu’il affirme haut et fort que Joseph Kabila est un homme de parole. Aujourd’hui, le rétablissement de la paix, la réunification du pays, le redémarrage économique et le plan directeur de modernisation du pays sont des réalités.

A Pweto, la population parle aujourd’hui en terme d’Internet, de téléphone, de radio, de télévision, des domaines autrefois considérés comme un mystère. Alors, ne pas reconnaître ces faits, a-t-on fait savoir, relève de la malhonnêteté.

Source:laprosperiteonline.net

KATANGA:la nouvelle vague de 263 FDLR au Katanga, inquiétude au Lualaba

fdlrlogo.bmp

Deux cent soixante-trois ex-combattants hutus rwandais des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), sont en route vers la cité minière de Kisenge, située à environ 700 kilomètres au nord-ouest de Lubumbashi, dans le district du Lualaba. Les ressortissants de ce district protestent contre la venue de ces rebelles dont la présence pourrait être source d’insécurité. Les responsables de l’ONG Parec qui assurent leur transfèrement du Kivu vers le Katanga, jouent à l’apaisement.

Pour le Parec (Programme œcuménique pour la paix et la réconciliation), il s’agit de réfugiés rwandais et non des FDLR, selon Juvénal Ongange, chargé de programme de cette ONG.Partis de Lubumbashi par route, ces deux cent soixante-trois personnes ne seraient plus qu’à quelques kilomètres de Kisenge. La nouvelle de leur passage nocturne a créé une certaine agitation à Kolwezi.

Les ressortissants de Lualaba vivant à Kolwezi se sont réunis d’urgence autour de leur élu. Le député Mufundji Tshinate dénonce : « Ce sont des combattants professionnels (Ndlr : les FDLR). La situation sécuritaire sera vraiment inquiétante dans ce coin. Ces éléments FDLR se sont montrés champions dans des viols sans qu’ils se donnent la peine de contrôler leur état sérologique, on les emmène comme ça à Kisenge… »

Le responsable du Parec à Kisenge tente d’apaiser la tempête :« Lorsqu’elle n’est pas informée, la population doit être inquiète. Je pense que leur inquiétude ne sera pas vérifiée parce que le Parec gère le programme bien défini du gouvernement et en plus, c’est le prix à payer pour la paix à l’Est ».Sur place à Kisenge, la population est inquiète, même si jusque-là, la présence de la première vague des FDLR n’a pas provoqué d’incidents.

Source:radiookapi.net

FOOT-RDC:Décision de complaisance;le DCMP récupéré à la coupe du Congo;

dcmp.jpg

La Fédération congolaise de football  association (Fecofa) a décidé de récupérer le DCMP à la phase finale de la coupe du Congo, à son titre de détenteur du trophée. Et pourtant, 48 heures plutôt, la même Fecofa confirmait la décision de la Ligue de football de Kinshasa prise deux mois auparavant,  sanctionnant les Immaculés.Par ce fait, le team vert-blanc perdait  par forfait le match demi-finale des éliminatoires provinciales de la Coupe du Congo contre le SC New Canon Buromeca.

Le president de la Fecofa, Constant Omari Selemani, explique cette décision : «Il y a deux choses que vous devez comprendre quand vous gérez le football. Au niveau du Congo, il y a des textes qui régissent le tour préliminaire. Ce sont des textes mis en place par le Ligue provinciale qui régissent les compétitions.»Et de poursuivre : «A partir de la phase des poules, là ce sont les textes émis par la Fédération qui entrent en jeu. Or, les textes disent dans une des clauses que il y a des équipes représentatives des provinces, plus le détenteur. Et lorsque vous lisez les règlements généraux et sportifs, il y a un article qui dit que lorsque l’autorité reconnaît qu’une erreur s’est glissée lors de la prise d’une décision, elle peut se raviser et corriger. C’est pourquoi en lisant cet article, nous nous sommes rendus compte que quand nous mettions sur pied le règlement de la phase poule, qu’il est repris que l’équipe détentrice doit être reprise.»

Toutefois, certains analystes du football jugent discutable la décision de la Fecofa.Le DCMP va donc poursuivre la compétition comme détenteur du trophée. Pourtant, répondant le 10 mars 2010  à une correspondance de la direction du DCMP sur la raison de son élimination au tour préliminaire alors que le club était détenteur du trophée, la Fecofa avait écrit; nous citons «Nous vous demandons de contacter le plus rapidement possible la Ligue de football de Kinshasa pour votre inscription à l’étape préliminaire de la Coupe du Congo qui sera organisée au niveau de chaque Ligue provinciale, étant donné que la notion de ”détenteur” n’est pas de mise à la Coupe  du Congo tel que définit dans le programme calendrier de la Fecofa édition 2009-2010.»

Source:radiookapi.net

12

Kashengeneke Mountain

Kashengeneke Mountain

CATÉGORIES

  • Album : PHOTOS GALLERIES
    <b>imageslubumbashiii.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Auteur: JOEL KALUMBA

Joel Kalumba

LA RDC

LA RDC

Sondage

D'après vous, Qui est le Meilleur Candidat aux Présidentielles 2011?

  • VITAL KAMERHE (0%, 0 Votes)
  • JOSEPH KABILA (0%, 0 Votes)
  • OSCAR KASHALA (0%, 0 Votes)
  • ETIENNE TSHISEKEDI (0%, 0 Votes)
  • KENGO WA DONDO (100%, 0 Votes)

Nombre de votants: 0

Chargement ... Chargement ...

SOYEZ LE BIENVENU

Mwaiseni mwa Mpweto Kanyamabumba.Nga mulalanda ululimi lwa Cibemba, tulemyeba ukuti mututumine ifikope ifya lekana lekana mu cende yonse iya Babemba.Twamitotela pa kutwa fwilisha umulandu abakwesu baleishibikwa mwi sonde lyonse.

CALENDRIER

juin 2010
L Ma Me J V S D
« mai   août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

lifestyle |
Le Blogidien |
ewondo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien