• Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

Archives pour octobre 2009



RDC-Parlement: Le premier ministre Adolphe Muzito a déposé le projet du Budget 2010.

adolphemuzito.jpg

A Kinshasa, le premier ministre Adolphe Muzito a déposé, jeudi, le projet de budget 2010 au Parlement. Il est chiffré en Francs congolais à l’équivalent de 5,3 milliards USD en recettes et en dépenses. C’est la première fois depuis la législature en cours que les parlementaires auront plus de 2 mois pour examiner le projet de la loi budgétaire, rapporte radiookapi.

Le projet de budget 2010 connaît un taux d’accroissement en Francs congolais de 59% par rapport à celui de 2009. Une augmentation qui, selon le ministère de Budget, Michel Lokola, sera assurée en grande partie par des recettes provenant du secteur minier, de la Direction générale des impôts (DGI), de la Direction générale des recettes administratives, domaniales, judiciaires et de participation (DGRAD) et de l’Office des douanes et accises (OFIDA).

Il connaît un apport externe qui avoisine sa moitié, soit près de 2,5 milliards de dollars américains. Ainsi plusieurs secteurs, comme la sécurité, les rémunérations, l’éducation et l’organisation des élections, etc. verront leur enveloppe augmenter.

Les priorités 2010

Le ministre Michel Lokola a précisé que ce projet du budget tient compte de la réalisation du programme repris dans le Document stratégique pour la réduction de la pauvreté (DSRP) et de la croissance. Il reflète aussi l’effet de la récession économique internationale. Et l’un des objectifs de ce budget, selon lui, est d’atteindre le point d’achèvement de l’initiative Pays pauvre très endettée (PPTE) en juillet 2010, qui devra entraîner l’annulation de sa dette extérieur, estimée à plus de 11 milliards USD.

Parmi les priorités de 2010, figurent la promotion du développement économique à la base, la consolidation de la paix et la sécurité dans le pays, l’amélioration de la compétitivité du secteur privé, la politique salariale cohérente, la diplomatie agissante, le secteur éducatif, les infrastructures de base et l’organisation des élections de 2011.

Le ministre Lokola, rappelle-t-on, avait officiellement lancé les travaux d’élaboration de ce projet de budget la samedi 27 juin. Deux mois avaient alors été accordés aux experts de différents services pour le finaliser. Mais, jusqu’à la fin du mois de septembre, le gouvernement n’a pu déposer le projet de budget 2010 au Parlement. Ceci à cause notamment du retard pris par les provinces pour envoyer leurs édits en vue de la consolidation du budget national. Certaines provinces attendaient, en effet, d’être fixées sur la question de savoir si ce budget devrait concerner, oui ou non, les nouvelles provinces issues du découpage territorial. La rencontre du 03 août entre le premier ministre et les présidents des assemblées provinciales a permis de fixer les esprits : seules les 11 provinces actuelles sont concernées.

Source: radiookapi.net

Lubumbashi: L’Administrateur Délégué Général Paul FORTIN de la Gécamines a démissionné.

gecaminesfortindemission.jpggecamines.jpg

L’administrateur directeur général (ADG) de la Gécamines, Paul Fortin, a annoncé officiellement, mercredi à Lubumbashi, sa démission «pour des convenances personnelles.» Il affirme avoir rempli sa tâche. M. Fortin se dit fatigué après 4 ans passés à la tête de cette société d’Etat où il était venu seulement pour 16 mois. Les syndicalistes déplorent son départ, rapporte radiookapi.net

Paul Fortin a annoncé sa démission juste après la remise et reprise avec son adjoint, Calixte Mukasa. Le président du bureau syndical permanent de la Gécamines, Prosper Kashoba, a regretté ce départ inopiné : «Quand il y avait la décision de Sofreco (NDRL : partenaire qui avait amené Fortin à la Gécamines) le limogeant, on s’était mobilisé comme un seul homme pour le défendre farouchement, il y a de cela deux ans. C’est pourquoi, quand le voyons partir dans ces conditions, ça nous fait très mal. Surtout qu’on comptait sur lui… Mais, il a pris une décision qui n’a pas plu au personnel que nous sommes. Il y a des arriérés de salaires qu’on est en train d’attendre et qui devraient être réglés par les parts du projet chinois… Alors, les travailleurs ne seront pas contents quand ils vont l’apprendre. J’aurai souhaité qu’il puisse, dans son discours, même demander pardon pour avoir pris une telle décision. Puisqu’on attendait presque 56 millions USD pour éponger cette dette salariale», a déclaré M. Kashoba.En mai dernier, les agents de cette société avaient entamé une grève pour réclamer leur part dans les pas de porte versés par les Chinois dans le cadre du partenariat entre la RDC et le consortium des entreprises chinoises, qui devraient exploiter 10 millions de tonnes d’hétérogénite (un mélange de cuivre et de cobalt) et d’or.
Créée en 1966 sur les cendres de l’Union minière du Haut-Katanga (UMHK), la Gécamines a été le poumon économique du Congo pendant la colonisation et durant la 2ème République. Elle a supporté, en 1989, 85% des recettes d’exportation, contre 60% en 1960, et 42% des revenus de l’Etat.

A partir de 1990, la conjoncture a entraîné la baisse de la production due à des difficultés d’approvisionnement (vieillissement des infrastructures de production et de transport; hausse des coûts du matériel importé) et l’effondrement de la mine de Kamoto. Les troubles ethniques au Katanga a fait perdre à la Gécamines une partie de sa main d’œuvre et accéléré la baisse de la production. En 1990, elle a été de 376.000 tonnes par rapport à une capacité de 470.000 ; 1991 : 240.000 tonnes de cuivre; 9.800 tonnes de cobalt; 30.000 tonnes de zinc. En 1994, la production officielle n’a été plus que de 32.412 tonnes de cuivre, 2.515 tonnes de zinc, 3.631 tonnes de cobalt). Et en 2008, elle a tourné autour de 26.051 tonnes de cuivre, 690 tonnes de cobalt, 13.523 tonnes de Zinc.

Source: radiookapi.net

RDC-Mines : Après plus de 2,5 milliards USD d’investissement, TFM menacé de fermeture

tfm.bmp

Le gouvernement congolais reproche à Tenke Fungurume Mining (TFM), filiale de l’américain Freeport MacMorain, de ne pas vouloir, entre autre, augmenter les parts de la Gécamines actuellement estimées à 17%, et de refuser de payer 30 millions de dollars sur les réserves de cuivre et de cobalt. Cette entreprise minière avait 60 jours pour harmoniser son contrat et le délai expire la semaine prochaine. Ses responsables disent poursuivre les négociations et s’en tiennent aux dispositions initiales de la convention qu’ils ont signée avec la RDC, rapporte radiookapi.net

TFM estime que cette convention est juste et conforme à la loi congolaise en la matière. Elle doit donc s’exécuter en l’état, sans modification. Margaret Rachi Kabamba, chargée de la communication de cette société l’a dit haut et fort à Radio Okapi. « Depuis la phase de construction, ça fait à peu près deux ans, et ça fait à peu près plus de 100 millions de dollars américains que nous avons payés au gouvernement en termes de taxes, impôts et droits », a-t-elle expliqué. Et en termes d’emplois, Tenke Fungurume Mining compte, selon la même source, à peu près 3 500 travailleurs dont 2 300 à temps plein. Environ 98 % de la main d’oeuvre sont des congolais. « C’est important pour le pays », a souligné Margaret Rachi Kabamba. Donc, TFM espère qu’un compromis sera trouvé avec le gouvernement par la voie des négociations qui sont en cours.

TFM : plus de 50 % de bénéfices économiques du projet à la RDC

TFM a lancé un grand projet de développement minier pour l’exploitation du cuivre et du cobalt sur 1 600 kilomètres dans une concession riche en gisements comprise entre deux cités urbaines de la province du Katanga : Tenke et Fungurume. Et pour cela, l’entreprise a investi plus de 2 milliards de dollars américains. L’extraction de ces deux minerais qui sont vitaux pour l’économie congolaise et même mondiale a commencé en 2 007 et leur traitement seulement en début de 2 009 tandis que la production commerciale proprement dite est attendue avant la fin de l’année. Les installations de TFM sont de renommée internationale, disent les observateurs et seront, à terme, en mesure de produire 250 millions de livres de cathodes de cuivre et plus de 18 millions de livres de cobalt par an dans la phase initiale du projet. Plus de 50% de bénéfices économiques de ce projet devraient demeurer en République Démocratique du Congo à la faveur des taxes, impôts et autres droits en la matière. En plus, selon la convention signée avec la RDC, l’entreprise s’est engagée à investir dans les projets des infrastructures de la région. Il y a des projets tels celui de 140 millions de dollars pour la réhabilitation de la centrale hydroélectrique de Nseke et la réparation de 174 kilomètres du tronçon routier de la nationale numéro 1 entre Likasi et Fungurume. Le projet assure la formation continue de ses travailleurs ainsi que le transfert de la technologie en même temps qu’il offre diverses opportunités d’avancement professionnel et de perfectionnement technique à son personnel.

Rapport du Sénat

Cependant, un licenciement massif a été effectué au milieu de ce mois de septembre. Plus de 200 travailleurs étaient visés par cette opération motivée, a-t-on dit, par le souci de la réorganisation de l’entreprise.

Concernant la révision des contrats miniers, c’est une opération qui a été décidée par le gouvernement. Elle concerne tous les contrats miniers sans distinction. Une matière qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive au sein de l’opinion et même des institutions du pays. A ce sujet, un rapport d’une enquête parlementaire initié au Sénat révèle que le secteur minier congolais est géré d’une manière opaque et accuse par ce fait un manque à gagner pour le pays estimé à plusieurs centaines millions de dollars par an. Ce qui a poussé une bonne opinion congolaise à réclamer la renégociation des contrats miniers dont celui de TFM.

Source: radiookapi.net

RDC-Élections 2011: Etienne Tshisekedi ; «Je confirme bien que l’UDPS sera aux élections de 2011»

tshisekedi.bmp

Dans une interview exclusive accordée lundi à radiookapi.net depuis la Belgique, le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Étienne Tshisekedi, a confirmé la participation de son parti aux élections de 2011. Il encourage d’ailleurs les Congolais à s’enrôler massivement. L’idéal de l’UDPS, c’est la conquête du pouvoir, a-t-il ajouté.

Radiookapi.net : Monsieur Étienne Tshisekedi bonjour!
Étienne Tshisekedi : Bonjour !
R.O : Il y a eu beaucoup d’événements politiques au pays et vous étiez resté silencieux. Comment allez vous tout d’abord?
E.T : Je vais bien et ma santé évolue positivement.

R.O : Positivement, c’est-à-dire que vous prévoyez votre retour au pays dans combien de temps?
E. T : Pour le retour, ce n’est pas encore à l’ordre du jour, mais je crois que bientôt je vais me prononcer par rapport à cela.

R.O : Certaines branches de votre parti se sont engagées pour aller aux élections de 2011 et vous-même, qu’est ce que vous en dites ?
E.T : Je pense qu’il faut que tout le monde participe aux élections. C’est pour ça que j’ai demandé au secrétaire général du parti d’engager le parti dans cette voie pour que tout le monde puisse se faire enrôler. Je demande donc à tous les combattants de l’intérieur qui ne se sont pas encore enrôler de le faire.

R.O : Vous confirmez donc que l’UDPS sera bel et bien aux élections 2011?
E.T : Je confirme bien que l’UDPS sera aux élections de 2011.

R.O : Ce qui se passe souvent c’est que l’UDPS s’engage aujourd’hui et le lendemain il se désengage. Alors qu’est ce qui va rassurer vos membres et les citoyens congolais que l’UDPS cette fois ira aux élections ?
E.T: Le temps qui s’est écoulé nous a servi d’expérience ainsi nous n’allons pas revenir sur notre décision.

R.O : Mais, qu’est-ce qui a changé au pays pour que vous puissiez changer de position ?
E.T: Le temps a fait son travail. Et tout le monde ayant condamné ce qui s’est passé dans le pays mais nous n’allons plus revenir là-dessous. Ainsi pour le moment, nous avons plus de garantie pour que les choses soient prises au sérieux.

Dans une interview exclusive accordée lundi à radiookapi.net depuis la Belgique, le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Étienne Tshisekedi, a confirmé la participation de son parti aux élections de 2011. Il encourage d’ailleurs les Congolais à s’enrôler massivement. L’idéal de l’UDPS, c’est la conquête du pouvoir, a-t-il ajouté. 

R.O : Pour la plupart des Congolais, l’UDPS semble être un souvenir politique. Mais, il existe une lutte d’ambition terrible au sein du parti. Il y a aile Beltchika, aile Mubake, aile Mutanda, est-ce que c’est de cette façon là que vous allez aux élections ?
E.T : C’est très dommage que les choses puissent se faire de cette manière. Mais très bientôt, je dois pouvoir prendre des décisions pour ramener tout le monde à l’unité et à la cohésion autour de moi pour que nous puissions préparer notre premier congrès et mettre le parti en ordre de bataille pour la conquête du pouvoir.
R.O : Mettre les partis en ordre de bataille, les décisions qui doivent être annoncées seront quelles décisions pour ne pas aller en ordre dispersé ?
E.T : Je suis justement en train d’étudier ça et je préfère ne pas vous révéler ce qui va se passer. Vous n’avez qu’à patienter un peu et vous allez attendre quand je vais le faire.

R.O : Est-ce qu’il y a une date qu’on peut retenir pour votre retour au pays ?
E.T : Mon retour n’est pas encore à l’ordre du jour, tout comme les décisions que je dois prendre. Je saurai me prononcer là-dessous. Le peuple congolais ne quittera jamais mes pensées et je pense à tout ce qu’il a connu et je compatis.

Source: radiookapi.net

1234

Kashengeneke Mountain

Kashengeneke Mountain

CATÉGORIES

  • Album : PHOTOS GALLERIES
    <b>imageslubumbashiii.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Auteur: JOEL KALUMBA

Joel Kalumba

LA RDC

LA RDC

Sondage

D'après vous, Qui est le Meilleur Candidat aux Présidentielles 2011?

  • VITAL KAMERHE (0%, 0 Votes)
  • JOSEPH KABILA (0%, 0 Votes)
  • OSCAR KASHALA (0%, 0 Votes)
  • ETIENNE TSHISEKEDI (0%, 0 Votes)
  • KENGO WA DONDO (100%, 0 Votes)

Nombre de votants: 0

Chargement ... Chargement ...

SOYEZ LE BIENVENU

Mwaiseni mwa Mpweto Kanyamabumba.Nga mulalanda ululimi lwa Cibemba, tulemyeba ukuti mututumine ifikope ifya lekana lekana mu cende yonse iya Babemba.Twamitotela pa kutwa fwilisha umulandu abakwesu baleishibikwa mwi sonde lyonse.

CALENDRIER

octobre 2009
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

lifestyle |
Le Blogidien |
le charl'is |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien