• Accueil
  • > NEWS
  • > Football en RD Congo: AS V.Club = AS Kuluna ?


Football en RD Congo: AS V.Club = AS Kuluna ?

vclub.jpg

Le derby kinois opposant les deux« frères » ennemis de la famille « Verts » de l’Entente provinciale de football de Kinshasa a failli tourner au drame samedi 27 juin quand les supporters de l’équipe perdante se sont comportés en véritables « kuluna » à la fin de la partie.

Pour leur seconde rencontre de l’année comptant pour la phase retour du championnat local, l’Association sportive Victoria Club a croisé le fer contre son éternel adversaire le Daring Club Motema Pembe (Dcmp), qui lui a ravi le leadership au classement à l’issue du face à face du week end dernier : 2-1 en faveur des Immaculées du Dcmp, à la grande surprise des fans du V.Club qui étaient montés au stade des Martyrs avec la conviction d’assister au calvaire annoncé de leur adversaire du jour.
Les Véclubiens étaient trop sûrs de leur forme du moment, en championnat local comme dans les diverses compétitions nationales et africaines dans lesquelles est engagée leur équipe. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste : on doit avouer que l’AS V.Club est tout feu tout flamme aujourd’hui, au point de détenir un brevet d’invincibilité que personne ne peut honnêtement lui contester.Son faire-valoir du moment, les « Vert et noir » de Kinshasa le doivent à trois facteurs : la prise en main de l’équipe par un homme de poigne : le général Gabriel Amissi dit « Tango Fort ».
Un sportif bon teint dans les veines duquel circule un sang « vert-noir », confidence de ses amis d’enfance.Tango Fort savait d’entrée de jeu qu’il est suicidaire de réclamer la direction de l’AS V.Club si on ne le fait qu’avec ses seules bonnes intentions sans y apporter les espèces sonnantes et trébuchantes.

Le nouveau président du V.Club, qui dispose d’un matelas financier respectable a décidé d’écrire à sa façon les plus belles pages de l’histoire de l’équipe et juré de ne pas lésiner sur les moyens. Et de fort belle manière.Et d’un, il s’est payé le luxe de faire bénéficier un club congolais – son V.Club – de trois transferts internationaux avec l’arrivée au sein de l’équipe de quatre joueurs africains : trois Camerounais et un gabonais. Une première dans les annales footballistiques en République démocratique du Congo ! Il fallait le faire : Gabriel Amissi a osé le faire. Ce n’est pas tout. Il a aussi poussé la prospection dans les meilleures équipes locales et il a trouvé Ndaya et Bokonga, un Congolais évoluant en Angola.Et de deux : il s’est attaché les services d’un entraîneur irlandais en la personne de Chris O’Loughlin.

Les grandes ambitions fussent-elles sportives ne se réalisent pas avec des coquilles des rivières : Tango Fort doit être doué d’un pragmatisme tel qu’il a mis sa fortune au service de ses ambitions sportives. Un bel exemple de sportivité qui mérite d’être mentionné et de susciter des émules parmi d’autres compatriotes qui ont la fibre sportive dans leur corps.Tous ces efforts signés « Tango Fort » se sont révélés payants si bien que l’As V. Club s’est qualifiée aux quarts de finale de la Caf sénior après un parcours positif : deux fois victorieuse contre Malanti Chips (Swaziland) : 1-3 et 3-0 ; un nul et une victoire contre les Sud-africains de Mamelodi Sundown 2-2 à Jo’Bourg et 1-0 à Kinshasa ; et enfin, une défaite 3-1 à Yaoundé et au retour à Kinshasa 3-0 contre Coton Sports de Yaoundé. Toutes ces rencontres ont administré la preuve de la bonne santé de l’équipe qui a marché sur toutes les équipes locales au championnat local.A la Ligue nationale de football – Linafoot – l’As V.Club se montre tout aussi impériale sur le site de Goma qui a abrité le tournoi ce site composé du champion du Maniema As Nkoy (battu respectivement par 3-0 et 5-0) ; et du champion du terroir l’As Virunga de Goma : 1-1 à l’issue des deux matches dont le second s’est achevé en queue de poisson. Les « Dauphins noirs » ont toutefois gagné la rencontre, les Gomatriciens ayant écopé d’un forfait à cause de graves incidents imputés au comportement anti sportif de ses supporters.Quant au Dcmp, l’équipe affiche une santé chancelante depuis le début du championnat. Signe de cette santé déclinante : sa sortie de la compétition africaine de la Champion’s Ligue ont été désastreuses tout au début de l’année face à l’équipe gabonaise de Manga Sport qui lui a imposé deux défaites : 2-1 et 0-1 tout au début de l’entame de cette compétition. Deux échec qui ont confirmé la mauvaise santé de cette équipe qui a débuté sa saison sans un président de coordination. Un handicap Et, sur le plan local, les performances n’ont pas été au rende-vous non plus : Dcmp a enregistré quelques déconvenues retentissantes, sur des équipes de seconde zone.

La peau de l’ours vendu avant les hostilités

Ainsi,, affichés sur un tableau synoptique, les résultats donnent, d’un côté, une équipe « Vert et noir » qui marche littéralement sur tous ses adversaires, et de l’autre, un Dcmp qui navigue à vue, et qui est donc facilement prenable. C’est du moins ce qu’ont cru les inconditionnels supporters de l’équipe chère à Tango Fort. Un tel raisonnement ne peut déboucher que des drames au cas où…C’est donc sous ce prisme déformé par leur boulimie de tout écraser sous leurs pieds que les Véclubiens sont allés au stade des Martyrs samedi 27 juin, après avoir vendu la peau de l’ours bien avant le début des hostilités. Qui, mais qui donc dans les rangs du Dcmp pouvait résister au rouleau compresseur d’une attaque composée de Lofo Bongeli, Yves Diba, Mbangi Ndaya, Eric Bokanga et du tout nouveau transfuge gabonais de Coton sport Rogombe Romaric ?

Ces certitudes ont germé dans un mental qui ne laissait aucune place à d’éventuels aléas.Lofo a débuté la partie, sans cependant donné, lui et ses coéquipiers du fil à retordre à la bande à Gladys Bokese. A la 23ème minute, une faute de main commise par le capitaine imanien ne passe pas inaperçue à l’arbitre qui a sanctionné : Lofo a transformé le penalty qui a accordé une avance à son équipe jusqu’à la mi-temps. On s’est mis à rêver du côté des « Vert et noir » : le Waterloo promis était peut être en route. Les « Vert et blanc » ont répondu : « Ne vendez pas encore notre peau ».En effet, il restait encore quarante-cinq minutes de jeu. Quarante-cinq minutes pendant lesquelles tout pouvait arriver. Et tout a commencé à virer au vinaire pour son adversaire. De plus en plus entreprenant sur le terrain, le Dcmp a assis une ascendance indiscutable sur son vis-à-vis.Les Véclubiens ont accusé le coup, surtout lorsqu’ils ont été rejoints à la marque de la même manière qu’ils ont acquis leur but. Leur défenseur Mondonga ayant commis une faute sur Ilonga dans le rectangle fatal, Tusilu Basonga a remis les pendules à l’heure dans les deux camps : 1-1.

Cinq minutes après cette égalisation, le même Tusilu Basonga du Daring a alourdi la marque sans le moindre soupçon d’irrégularité : 2-1.Ce score est resté inchangé jusqu’à la fin de la partie, consacrant ainsi la fin de l’invincibilité de l’As. V.Club, du moins pour la saison en cours. Ni l’arbitre, et encore moins l’international imanien Joël Kimuaki ne va justifier le déferlement des passions qui va intervenir moins d’une seconde après le coup de siflet final de la partie.

Quand les supporters de l’AS. V.Club se transforment en « kuluna » !

Inouï, sauvage et inadmissible : trois mots qui caractérisent le comportement des supporters de l’As. V.Club dès qu’a retenti le dernier coup de sifflet de l’arbitre Tshibola. Telle une nuée d’abeilles, ils ont envahi l’aire du jeu sous l’œil complice des éléments de la police commis à la sécurité des lieux pendant ce match sensé se dérouler sous très haute surveillance. Ces policiers ont visiblement montré un parti pris qui ne peut pas se discuter. Parce qu’ils ont laissé faire cette horde de fanatiques enragés qui a fondu sur les joueurs imaniens telle une marée déferlante.Bilan de cette furia : le « vert et blanc » et international Joël Kimuaki, a été sauvagement agressé par l’un de ces voyous que les caméras de la Tv ont immortalisé sur leurs pellicules : il été blessé au visage, tailladé par un objet contendant.

Transporté d’urgence à l’hôpital, l’infortuné Joël a subi plusieurs points de souture qui laissera sans doute des traces indélébiles de la démonstration insensée de l’aveuglement passionnel des supporters de V.Club. Ceux du Dcmp ne sont d’ailleurs pas en reste non plus, car ils sont eux aussi capables des mêmes ignominies quand la fortune leur tourne le dos face à leur adversaire de tous les temps.Supporters de l’As V.Club et supporters du Dcmp, c’est du pareil au même : leurs comportements sont toujours épidermiques face aux défaites.

Des sanctions sévères doivent sanctionner la folie véclubienne meurtrière de samedi 27 juin au stade des Martyrs. Ses auteurs, qu’ils soient de simples supporters ou des dirigeants, peu importe ont par leur comportement inqualifiable porté un grand préjudice aux sacrifices énormes que consent Tango Fort pour sortir le V.Club et le sport congolais des sentiers battus. Un déshonneur qui éclabousse cet homme qui ne mérite pas un tel désaveu.Et les agents de l’ordre, coupables de passivité, ils doivent eux aussi payer un lourd tribut au parie pris q’ils ont affiché ostensiblement. Il y va de l’avenir du football national. La Fécofa ne doit pas oublier que la Caf et la Fifa pourrait l’une ou l’autre ou les deux séparément mettre le stade des Martyrs au ban. On doit en mesurer les conséquences et agir sans complaisance aucune !

Source : digitalcongo.net

0 commentaire à “Football en RD Congo: AS V.Club = AS Kuluna ?”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Kashengeneke Mountain

Kashengeneke Mountain

CATÉGORIES

  • Album : PHOTOS GALLERIES
    <b>imageslubumbashiii.jpg</b> <br />

Visiteurs

Il y a 3 visiteurs en ligne

Auteur: JOEL KALUMBA

Joel Kalumba

LA RDC

LA RDC

Sondage

D'après vous, Qui est le Meilleur Candidat aux Présidentielles 2011?

  • VITAL KAMERHE (0%, 0 Votes)
  • JOSEPH KABILA (0%, 0 Votes)
  • OSCAR KASHALA (0%, 0 Votes)
  • ETIENNE TSHISEKEDI (0%, 0 Votes)
  • KENGO WA DONDO (100%, 0 Votes)

Nombre de votants: 0

Chargement ... Chargement ...

SOYEZ LE BIENVENU

Mwaiseni mwa Mpweto Kanyamabumba.Nga mulalanda ululimi lwa Cibemba, tulemyeba ukuti mututumine ifikope ifya lekana lekana mu cende yonse iya Babemba.Twamitotela pa kutwa fwilisha umulandu abakwesu baleishibikwa mwi sonde lyonse.

CALENDRIER

juin 2009
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

lifestyle |
Le Blogidien |
le charl'is |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien